• Depuis Zagora le retour

    Vendredi 6 mars

    Par grand vent, séance mécanique : vérifier et consolider la « réparation africaine » ! Jacques rajoutera du fil de fer.

    Dans l’après-midi nous irons faire les courses en ville.

     

    Samedi 7 mars

    Objectif, remonter le plus vite possible pour quitter le vent, mais aussi pour rejoindre Zagora où nous irons au garage d’Ali pour réparer définitivement la direction. Tout au moins, nous espérons !

    Hervé roulant plus vite partira devant. Rendez-vous dans 2 jours au camping à El Outia.

    Nous roulerons face au vent ….. consommation importante et avancée lente, malgré une route toute neuve.

    Le soir nous serons à Foum El Oued. Comme le vent est encore fort, nous nous réfugierons dans le « camping » de Foum El Oued : personne, pas grand-chose, mais nous trouverons un abri derrière le mur d’un bâtiment. Aussitôt installés, les gendarmes viendront dans le camping, nous demander une fiche de renseignements. Nous avons trouvé cette pratique étonnante !

     

    Dimanche 8 mars

    Ce matin le temps est brumeux, et frais. Papy mettra un petit coup de chauffage !

    Puis nous poursuivrons notre remontée toujours face au vent et après Boujdour nous retrouverons les travaux de la mise à 4 voies.

    Nous activons un peu car nous souhaitons prendre une bonne douche chaude au camping d’El Ouatia où se trouve Hervé et faire la lessive. Nous y serons à 15h : parfait.

    SAUF, qu’il n’y a pas de douche chaude et l’eau ne coule que très peu ! Grosse déception.

    Nous nous doucherons donc dans le camion, je ferai la lessive (mais juste le strict minimum) et en fin d’après midi nous ferons le plein du réservoir d’eau (il faudra au moins ½ heure) ! Mais c’est fait.

     

    Lundi 9 mars

    Aujourd’hui direction Guelmim pour acheter de l’alcool et faire le reste des courses à Marjane. Nous y serons en fin de matinée.

    Ouff, le vent s’est calmé, le soleil et la chaleur sont de retour.

    Nous mangerons sur le parking de Marjane. Il faut maintenant trouver un itinéraire sans trop de virages serrés et le meilleur goudron possible à cause de la direction. Hervé prendra le chemin le plus court : rendez-vous au camping à Zagora. Nous, nous prendrons une route plus longue en passant par Assa, mais qui semble meilleure pour les conditions dans lesquelles nous roulons.

    Le soir, nous serons à la sortie d’Akka : bivouac dans une palmeraie tout près d’un village, mais pas de visites, simple autorisation du propriétaire. Nous y serons bien.

     

    Mardi 10 mars

    Nous sommes toujours en contact avec Franc et Brigitte qui sont dans les environs et qui partent dans la même direction que nous.

    Nous nous retrouverons donc à midi à Tissint. Nous nous installerons ensemble sur le belvédère au dessus du canyon pour le repas.. Très agréable moment de retrouvailles.

    Puis Franc et Brigitte reprendront les pistes vers Ouarzazate et nous, le goudron bien sûr pour être à Zagora le soir.

    Nous y serons à 16h30. Passage obligé chez Ali pour confirmer le rendez vous de demain matin.

    Puis nous retrouverons Hervé au camping de la Palmeraie d’Amezrou. « Notre » place est libre, ça tombe bien, Hervé est installé juste à côté.

    Nous passerons la soirée ensemble autour d’un apéritif « dînatoire » !!!! Très agréable soirée enfin dehors !

     

    Mercredi 11 mars

    9h30 Nous serons au garage. Ali est disponible, il met de suite un ouvrier sur le camion.

    11h le carter de nez de pont est démonté : pas rapide n’est-ce pas !

    Maintenant attendons la solution d’Ali. Il fera venir un autre mécano qui emportera la pièce (le carter du nez de pont). Il ne reviendra que vers 16h30.

    Nous vérifions le travail, il semblerait que ce ne soit pas assez solide. Sur ces entrefaites arrivent Marc, Joce, Gérard et Christiane qui viennent à notre rencontre. Marc qui bricole beaucoup, estime lui aussi qu’il faut renforcer encore cette fixation. La pièce repartira et nous ne la reverrons qu’à 19h30 !!!!

    Inutile de vous dire que nous trouvons le temps long ? Surtout que le remontage s’avèrera très difficile. Nous ne repartirons du garage rejoindre les copains au camping, qu’à 22h !!!! Mais il faudra revenir demain pour les finitions.

    Et là, repas vite fait, discussion avec les copains, bilan, nous ne nous coucherons qu’à minuit !

     

    Jeudi 12 mars

    Avant de repartir au garage, Marc jette un œil à la réparation : c’est ok mais il faudrait mettre une fixation supplémentaire de sécurité.

    Autre souci, nous avons une fuite au réservoir d’eaux usées !!!! Marc se met donc en chantier pour réparer la fuite. En fait, ce sera beaucoup de travail (toute la matinée) car il faudra tout démonter : marchepied et réservoir.

    Tout ne sera remonté que vers 13h30. Repas, tous ensemble, et nous partirons chez Ali pour la finition de la réparation de la direction.

    Nous y serons vers 15h30. Nous lui suggérons de sécuriser la fixation avec 2 brides. Il acquiesce et commande à son forgeron les 2 brides.

    Tous les ouvriers seront sous le camion à 18h30 pour tout remonter : nous avons rendez-vous au restaurant du camping à 19h.

    Nous passerons une excellente soirée autour de brochettes avec des frites !

     

    Vendredi 13 mars

    Nous irons payer Ali pour tout le travail qu’il a effectué sur le camion (direction, vidange moteur, différentes vérifications etc ….)

    Puis nous irons faire les courses au marché couvert. Retour au camping pour manger avec les copains avant de reprendre la route.

    Entre temps Hervé est parti de son côté direction l’Est pour terminer par la route nord qui longe la Méditerranée. Il est bien déçu car il ne pourra prendre le bateau comme il le souhaitait pour aller revoir sa copine en France. En effet, depuis hier, le roi du Maroc et celui d’Espagne ont décidé de suspendre toutes les liaisons aériennes et maritimes entre leurs deux pays.

    Nous sommes pris en « otages ». Mais personne ici n’est contrarié, nous sommes tous à la retraite, nous avons le temps… et en plus nous sommes au soleil.

    Nous repartirons donc, les 3 couples,  en direction de Ouarzazate.

    Ce soir nous sommes arrêtés pour le bivouac. Tout le monde bricole !

    Il y a quelques nuages sur les montagnes environnantes mais nous sommes restés sur une hauteur, pas de soucis.

    A+ pour la suite de nos aventures qui risquent être plus longues que prévues ... et oui, le coronavirus sévit dans le monde entier ! 

    « Depuis Dakhla le retourDepuis le camping Esprit Désert proche de Mahmid »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :