• Depuis Zagora

    Lundi 17 décembre

    Après quelques jours en famille, nous voilà repartis vers le Sud pour retrouver des copains le 20 à Fort Bou Jérif.

    Mais avant nous ferons une halte à la casse automobile d’Aït Melloul à la recherche d’une  pièce de carrosserie perdue sur une autoroute française. Mais notre recherche sera vaine. Nous poursuivrons notre route jusqu’à Aglou Plage où nous passerons la nuit sur la falaise au bord de l’Océan.

    A notre arrivée, pas de vent, mais dans la nuit, il se lèvera et nous aurons notre sifflement habituel qui nous accompagnera une partie de la nuit. Nous résisterons et ne tournerons pas le camion. Au petit matin, plus de vent !

     

    Mardi 18 décembre

    Ce soir, nous devrions retrouver les copains au camping de Bouizakarne. Mais avant nous passerons au marché de Sidi Ifni, où nous trouverons un magnifique homard vivant que nous mangerons (en partie) à midi !

    MAIS … le repas terminé, au moment de remettre le moteur en route, le voyant de la batterie ne veut plus s’éteindre (sinon à 1800 tours). C’est le signe d’un alternateur fatigué (pourtant  remplacé neuf par Iveco en mars 2017). Afin de ne pas avoir d’ennuis plus tard, nous nous arrêterons à Guelmim chez un électricien auto pour un diagnostic : c’est effectivement l’induit de l’alternateur qui ne fonctionne plus. Il faut le changer. Au Maroc, tout peut se réparer : avec plusieurs morceaux de récupération, l’électricien reconditionnera le notre. L’opération durera plus de 3 heures, mais nous repartirons avec un alternateur qui fonctionne bien.

    Il est presque 19h et il nous reste 40 kilomètres pour retrouver les copains. Nous les ferons à vitesse grand V, mais arriverons quand même à la nuit. Il faudra se renseigner pour savoir où se situe le camping. Là bas tout le monde est installé.

    Ce sont les retrouvailles. Nous passerons une excellente soirée autour d’une table avec l’apéro comme il se doit et une « sardinade » cuite par le propriétaire du camping.

     

    Mercredi 19 décembre

    Maintenant que nous nous sommes retrouvés, nous allons rester ensemble jusqu’à vendredi.

    Aujourd’hui, courses au Marjane de Guelmim,  repas tagine au souk, puis direction Fort Bou Jérif où nous sommes attendus pour un mini rassemblement de voyageurs amoureux du Maroc. Pour le moment nous sommes 7.

    Après s’être installés, chacun vaquera à ses occupations jusqu’au soir où nous prendrons un apéritif dînatoire autour d’une plancha dont seul JLA à la maîtrise !

    Un nouveau véhicule arrivera (pas prévu), c’est Stéphane, connu de JLA et Marie-Geneviève. Il se joindra à nous.

    Nous mettrons tout en commun et passerons une autre excellente soirée qui s’écourtera un peu à cause de la fraîcheur qui tombera très vite.

     

    Jeudi 20 décembre

    Jour programmé pour le rassemblement. C’est aujourd’hui l’anniversaire de Christiane ! Le repas au restaurant est prévu pour le soir.

    Un autre couple est attendu, il arrivera dans la matinée. Nous serons alors 10.

    Journée donc cool : ménage, lessive, petit repas froid tous ensemble à midi puis promenade jusqu’à  l’oued et le vieux fort : marche qui nous mettra en appétit pour le soir.

    Pour la circonstance, nous mettrons nos plus beaux atours.

    Après l’apéritif pris au salon, nous nous installerons autour d’une grande table ronde soigneusement préparée.

    Au menu : huîtres (offertes par le patron) couscous et tagine de fruits,  le tout arrosé d’un magnum de vin offert par un autre copain (vigneron)  absent aujourd’hui. Excellent repas. Quelle bonne soirée ! Christiane a même soufflé symboliquement une bougie posée sur le plat à tagine !

     

    Vendredi 21 décembre

    C’est l’heure de la séparation. Chacun va repartir de son côté en fonction de ses objectifs : poursuite du voyage pour les uns, direction les mécaniciens pour les autres … C’est notre cas, mais aussi Gérard qui a des soucis avec son moteur Euro 5 !!!!

    Avant la grande descente vers le grand sud et comme nous avons du temps devant nous, nous prendrons la route vers Zagora où nous irons chez Ali, faire faire une grande révision mécanique, entre autre chercher et résoudre les différentes fuites que nous avons encore !

    C’est donc direction plein Est.

    Les kilomètres défilent tranquillement. Petit souci quand même, un caillou viendra faire un gros éclat sur le pare-brise. Nous surveillerons attentivement la progression de l’impact. Pour le moment il ne bouge pas, c’est une chance.

    Le soir nous dormirons avant d’arriver à Tata, dans le désert avec un magnifique ciel de pleine lune. Quel bonheur !

     

    Samedi 22 décembre

    Nous poursuivrons notre route plein Est avec ce matin le soleil dans les yeux ! On ne va quand même pas se plaindre d’avoir du soleil !

    Nous serons à Zagora chez Ali avec la liste de tous les travaux à effectuer, à 14h30. Il est occupé, nous avons donc rendez-vous demain matin à 9h et oui, même le dimanche !

    Nous finirons la journée au camping la Palmeraie que nous avions découvert l’année dernière et où nous sommes bien.  

    En attendant le verdict demain, j’en profite  pour mettre le log à jour.

    « Depuis EssaouiraDepuis Dakhla »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :