• Depuis le camping Esprit Désert proche de Mahmid

    Samedi 14 mars

    Nous nous réveillerons avec le soleil bien qu’il y ait encore quelques nuages.

    Tout le monde prend son temps ….

    Nous partirons ensuite en direction de Ouarzazate où nous serons vers midi : objectif : aller à Carrefour Market faire le maximum de courses  que l’on ne peut pas trouver dans les petites épiceries.

    Puis, nous irons nous restaurer dans un petit « snack » !

    14h, nous prendrons la piste (tranquille, roulante)  qui passe par l’oasis de Fint et qui va jusqu’à Tazenakht où nous serons à 16h.

    Nous trouverons un super emplacement de bivouac au bord du lac de barrage de Taghdoute : dommage que le soleil ne soit pas de la partie. Cela ne nous empêchera pas de faire un super feu de bois qui nous permettra de faire cuire d’excellentes côtelettes pour le repas du soir. Mais la fraîcheur arrivera vite, tout le monde rentrera dans son véhicule. Nous mettrons même un peu le chauffage.

    Nous aurons la pluie dans la nuit.

     

    Dimanche 15 mars

    Le soleil est de retour, tout de suite le paysage est plus agréable. Quelques oies passerons nous rendre visite …

    Petit briefing, nous allons prendre la piste « Gandini » qui nous mènera jusqu’à Taliouine. Le début est très agréable et traverse une vallée charmante. Mais plus loin, la piste devient caillouteuse et plus compliquée. A moment donné, nous devrons faire demi-tour pour trouver une alternative qui s’avèrera plus praticable surtout pour Gérard et Christiane qui ont un fourgon qui n’est pas 4x4.   Au bout du compte nous arriverons, malgré tout à Taliouine vers 13h30 où nous restaurerons dans un petit « restaurant » !

    Etant donné la météo, nous décidons de repartir vers le sud pour y retrouver le soleil et de la chaleur, donc direction Tata.

    Nous traverserons de très beaux paysages dommage que le soleil ne soit pas là pour les mettre en valeur.

    Le soir, le bivouac sera difficile à trouver à cause du terrain et surtout du vent. Nous aurons même doit à un superbe arc en ciel donc et quelques « postillons » !

     

    Lundi 16 mars

    Toujours soucieux du bon fonctionnement de notre direction, nous passerons encore ce matin sous le camion pour vérifier l’état de la réparation. Tout est OK. Nous pouvons reprendre la route.

    Vers 11h, nous serons à Tata pour la pause café.

    Gérard connaissant un bon coin de bivouac pour ce soir, nous partirons en direction d’Igherm.

    Nous ferons une pause repas juste après Imitek. Et très vite nous serons au bivouac appelé par Gérard : les « roses ». En effet toute le route est magnifique où les montagnes plissées nous offrent de très beaux dessins : entre autre les « roses » de Gérard.

    Ce sera après-midi tranquille, chacun vaquera à ses occupations. Marc et Gérard, iront quand même explorer la suite ( et fin) de la piste en 4x4.

     

    Mardi 17 mars

    Marc a « des fourmis dans les jambes », il ira donc escalader la montagne toute proche.

    Pendant ce temps, tout le monde se prépare, sans oublier une nouvelle vérification mécanique (cela devient une habitude) .

    Comme tous les jours, la même question : où allons nous ? par où ?

    Aujourd’hui, piste de la mine d’Or du côté de Bou Zarif puis Talat Yissi, Tizerkine, Taloust pour arriver le soir à la sortie de Tafraoute où le terrain ne sera très propice au bivouac : pentu, caillouteux et … scorpions … Mais bien sûr, nous nous organiserons pour passer une très bonne soirée.

    Mercredi 18 mars

    Encore aujourd’hui météo maussade. Cette fois ci, c’est la bonne : direction plein sud.

    Gérard nous fera passer par Izerbi et découvrir la superbe descente du canyon vers Igmir. D’ailleurs nous nous y arrêterons pour le repas de midi qui sera ce jour là gastronomique : apéro, confit de canard, pommes de terre frites le tout accompagné d’une bouteille de vin et terminé par un Irish coffee ! Que demander de plus ?

    Dans l’après-midi nous ferons un court passage à Amtoudi : tout est fermé ???

    Nous sentons clairement que quelque chose se prépare au sujet du confinement plus ou moins strict.

    Le soir, nous nous réfugierons pour la nuit, dans une ancienne ferme à la sortie de Taghjijt.

    Dans la nuit, nous aurons de la pluie et du vent.

     

    Jeudi 19 mars

    Les consignes de confinement se durcissent. Même la météo s’y met ! Que faire ? Après concertation, nous déciderons d’aller directement au Marjane de Guelmim puis d’aller se poser au camping de l’Oasis de Tighmert.

    Gérard nous a fait traverser l'Anti-Atlas d'Est en Ouest ce qui nous a permis de découvrir certains sites mais aussi de repasser sur certaines pistes devenues routes goudronnées et que nous n'avions plus fréquentées depuis de nombreuses années. Merci Gérard.

     

    Objectif : courses, douches chaudes, lessives etc …

     

     Vendredi 20 mars

    Dès le réveil, nous entendons à la radio que l’état d’urgence est déclaré au Maroc et que nous n’aurons plus l’autorisation de circuler à partir de 18h !!!!!

    Que faire ? Ici la météo n’est pas bonne et les commodités du camping ne sont pas au top.  Nous opterons pour un déplacement ultra rapide dans la journée jusqu’à Mahmid au camping de Phil : Esprit Désert où nous trouverons tout le confort nécessaire, le soleil et la chaleur,  pour une immobilisation indéterminée.

    C’est parti : nous ferons 620 km dans la journée en 8h30. Nous aurons même droit à la désinfection des véhicules à l'entrée de Tata par une équipe dont on ne connaît pas l'identité !

    Phil nous attend, nous serons au camping à 17h15. Il fermera le camping dès notre arrivée.

    Effectivement les consignes sont strictes : impossible de sortir, même pour aller faire des courses.

    Après notre installation, la soirée sera courte : tout le monde est fatigué par cette longue route.

     

    Samedi 21 mars

    Il faut s’organiser. Une seule personne de l’équipe de maintenance du camping a l’autorisation de sortir pour faire les courses. Les commandes de chacun s’annoncent compliquées.

    Philippe propose donc de faire une liste de tout ce qui pourrait être nécessaire à tout le monde, de faire venir une commande générale et d’ouvrir une sorte de petit épicerie au camping.

    A côté de ça, tout le monde s’occupe : ménage des véhicules, lessive, divers bricolages orchestrés par notre « Marc »  dont nous abusons des compétences (mais à son grand plaisir quand même) ! Merci Marc

    Aujourd’hui samedi, soirée avec repas et animation prévue.

    Ce sera une réussite ! Quelle bonne soirée sous un ciel étoilé, autour d’un feu de camp, pour des confinés !

     

    Dimanche 22 mars

    Chacun poursuit ses diverses occupations … ne sachant toujours pas pour combien de temps nous serons là ….

    Quand on pense que certaines personnes sont enfermées chez elles et parfois avec le mauvais temps, nous ne sommes vraiment pas malheureux et pas trop contrariés d’être confinés ici.

    Mais quelle bonne idée d’être venus là.

    Pensons bien à vous, ne vous faites pas de soucis pour nous, tout va bien.

    « Depuis Zagora le retourConfinement aux portes du désert »

  • Commentaires

    1
    Didier
    Lundi 23 Mars à 10:51
    Bonjour les baroudeurs
    C’est vrai qu’il y a pire comme lieu de confinement que chez ce brave Hassan.
    Mais, si , nous nous inquiétons quand même un peu
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :