• Depuis Dakhla

    Dimanche 23 décembre

    Comme prévu, nous serons au garage d’Ali à 9h.

    La liste des travaux est longue, nous y resterons toute la journée.

    -      - Détection et réparation des fuites d’huile : fuites au carter et au reniflard métallique de sortie moteur

    -                   - Vidange moteur

    -                  - Détection et réparation fuite réservoir de carburant

    -                -  Changement soufflets de cardan

    -               -  Silentbloc tuyau d’échappement

    Mais ce n’est pas tout, Ali trouve les lames de ressort un peu plates. Ce sera donc pour demain !

     

    Lundi 24 décembre

    Nouvelle journée au garage pour recintrer les lames de ressort.

    Ce sera plus court, il faudra revenir demain pour payer après avoir vérifié que tout fonctionne bien.

    Nous rentrerons dans l’après-midi au camping : ménage, lessive etc ….

    Le soir (soir de Noël), nous serons invités à boire l’apéritif : nous serons trois couples de Français à parler voyages … et refaire le monde …

    De retour au camion, nous terminerons la soirée avec une lanterne fabriquée avec une mandarine comme Papy aime bien faire aux enfants pour Noël !

     

    Mardi 25 décembre C’est Noël

    Nous retournerons donc chez Ali pour payer, MAIS !!!! à quelques centaines de mètres du garage, le voyant d’huile s’allume !!!!! C’est inquiétant. Heureusement que le mécanicien n’est pas loin !

    Aussitôt arrivés au garage, Ali et ses acolytes se mettent sur le camion. Ils cherchent toutes les causes possibles. Chose essentielle, ce n’est pas la pompe à l’huile, la pression est bonne. Ils supputent alors un faux contact d’un fil mais très vite, ils se rendront compte que l’erreur vient du thermo-contact de pression d’huile qui est défaillant.  Mais voilà, il faut trouver un remplaçant. Ce ne fût pas chose facile. Il faudra en essayer plusieurs et enfin se rabattre sur une pièce d’occasion. Mais bon, il fonctionne, nous pouvons rentrer au camping et profiter à 14h …. De notre repas de Noël : foie gras, confit de canard avec pommes de terre sautées. Pal mal !

     

    Mercredi 26 décembre

    Nous allons reprendre la route vers le grand sud mais avant nous irons payer Ali et faire des courses pour la suite du voyage.

    Cette fois-ci nous partons plein Ouest. Les kilomètres défilent tranquillement, nous avons le temps.

    Dans l’après-midi nous croiserons successivement Marie-Geneviève et Stéphane qui vont vers Foum Zguid, puis plus loin Gérard et Paul qui vont vers Zagora. Nous nous arrêterons pour parler un peu avec ces derniers. Tout va bien, sauf, Gérard qui a toujours des soucis avec son Isuzu et son moteur Euro 5 que personne ici au Maroc en peut réparer : personne n’a le fameux logiciel !!!! Nous poursuivrons chacun notre route dans des directions opposées.

    Le soir, nous aurons fait 300km. Nous avons trouvé un bivouac superbe à la sortie de Akka. Le terrain est sablonneux, nous devrons mettre les 4 roues motrices pour être sûrs de bien repartir demain matin. Nous sommes bien et en profitons pour faire des photos de coucher de soleil.

     

    Jeudi 27 décembre

    Quelle ne fût pas notre surprise quand au moment de repartir, nous constatons des gouttes d’huile sous le moteur : encore des fuites !!! ce n’est pas possible ! Nous n’avons vraiment pas de chance. Que faire ? Poursuivre notre route et faire réparer à Guelmim ou revenir chez Ali, lui qui sait ce qu’il a fait ? Nous prendrons la décision de revenir chez Ali donc de refaire 300 km !!!

    Nous entrons en communication avec Gérard et Paul qui sont à 10km de Tata. En définitive, ils vont nous attendre pour faire la route ensemble.

    Nous nous retrouverons vers 10h15, puis ce sera direction plein Est.

    A midi nous nous arrêterons pour manger tous ensemble, après Foum Zguid. Nous ne sommes plus qu’à 100 km de Zagora où nous serons à 15h30.

    C’est la surprise pour Ali de nous voir de retour. Les mécanos sont de suite sous le camion. Le constat est vite fait : c’est le mano qu’ils ont changé hier qui fuit. C’est bien ce dont nous nous doutions. Voilà Ali reparti avec sa mobylette à la recherche d’un nouveau mano. Il le sait maintenant, il faut un « Fiat ».

    Ce sera alors le remontage mais pas complet. Nous devrons faire un « tour » pour vérifier et revenir demain matin pour finir le remontage de la plaque de protection s’il n’y a plus de fuite.

    Nous partirons donc tous au camping la Palmeraie d’Amezrou que Gérard ne connaît pas. Il n’y a plus personne, nous sommes seuls ! Nous y serons bien.

    Le soir nous mangerons un couscous au restaurant tout neuf du camping. Très bonne soirée.

     

    Vendredi 28 décembre

    Première chose : regarder s’il n’y a plus de fuite : Youpi !!!! tout va bien.

    Après avoir dit Au Revoir à nos amis, nous retournerons chez Ali pour finir la réparation. Dernière vérification, nous pouvons reprendre la route.

    Nous avions prévu de passer le 1° de l’An à Dakhla, il y a encore de nombreux kilomètres à parcourir. Le soir nous serons près de Icht, nous aurons fait 390km !

    Là encore beau bivouac avec aussi pas mal de sable mou. 4 roues motrices obligées …. Mais nous sommes bien.

     

    Samedi 29 décembre

    A 11h15, nous serons à Guelmim. Nous nous arrêterons au supermarché Marjane pour y faire quelques courses et le plein de carburant.

    Aujourd’hui, malgré les travaux de la future autoroute, les kilomètres vont défiler. Le soir, nous serons sur la piste du camping Bédouin. Nous aurons fait 550 km !!!.

    Pauvre chauffeur il est un peu fatigué. Le repas sera bref et nous serons très vite au lit.

     

    Dimanche 30 décembre

    Il nous reste 589 km pour arriver à Dakhla. Là encore il y a beaucoup de travaux et nous devrons souvent rouler sur des pistes annexes.

    Heureusement il y a des parties terminées avec excellent goudron. Nous sommes dans une région désertique, mais ici il a dû beaucoup pleuvoir car le désert est vert et fleuri, c’est magnifique et rare ! cela permet de trouver la route moins monotone.

    Petite anecdote : à l'entrée de Boujdour, comme à l'entrée de chaque grande ville dans le Sahara Occidental, nous devons donner une fiche de renseignements. Cette fois ci, le policier pour être très gentil nous a souhaité "Joyeux anniversaire", sans doute pour nous dire Bonne Année  ! L'intention était bonne !

    Le pari sera tenu. Nous serons à Dakhla à 18h45. Nous irons directement au marché pour y acheter des langoustes prévues pour le repas du 1° janvier.

    Ensuite il faudra trouver un emplacement pour passer la nuit. Plus de camping, et impossible de stationner au bord de la falaise. En suivant celle-ci, côté océan, nous verrons des camping-cars derrière un mur : c’est un parking gratuit, sorte de camping sans eau ni électricité et surveillé par les militaires.

    Nous passerons donc la nuit là, à l’abri du vent.

     

    A Dakhla le camping Moussafir est fermé.

                     Depuis le 24 décembre 2018, impossible de passer la nuit sur les falaises, ni côté océan, ni côté lagune. Il faut être "parqués" soit au Km 25 côté lagune, soit côté Océan à TAOURTA : 23°47,725'N ; 15°54,910'W. C'est un camping en construction, gratuit mais sans eau ni électricité gardé par les militaires ( "pour votre sécurité").Pour faire le plein d'eau potable i faut aller au château d'eau de la ville.La journée aussi fut longue pour Papy, nous ne tarderons pas à nous coucher.

     

    Lundi 31 décembre

    Nous allons rester à Dakhla jusqu’à mercredi, alors …. Cool …. Nous prendrons notre temps.

    Puis nous irons finir les courses pour le « réveillon » et le repas de demain 1° de l’An.

    Nous nous renseignerons aussi pour savoir où on peut faire le plein d’eau. C’est au Château d’eau de la ville. Nous irons demain, mais il faudra s’armer de patience car tous les camping-cars viennent là. Il y a une longue file d’attente !

    Puis nous irons chercher des huîtres. Nous resterons du côté de la lagune pour le reste de la journée.

    En fin d’après-midi nous reviendrons au parking de la veille : bricolage, lessive et mise à jour du blog.

    Nous sommes entrés en contact avec le groupe que nous devons retrouver pour la suite du voyage : ils sont arrivés à Kénitra pour y passer le réveillon. Tout va bien.

    Nous devrions pouvoir les attendre à Nouakchott et prendre notre place dans le groupe à ce moment-là aux environs du 5 ou 6 janvier en fonction du temps qu’ils mettront pour descendre le Maroc.

     

    Nous vous souhaitons un excellent réveillon, une très bonne année 2019. Qu’une bonne santé, vous permette de réaliser tous vos projets.

    A bientôt pur la suite du voyage.

    « Depuis ZagoraDepuis Nouakchott »

  • Commentaires

    1
    Brunopath
    Lundi 31 Décembre 2018 à 19:36
    Ah la la.. ces problèmes.. dur dur mais les langoustes grillées vont vous faire oublier vos malheurs. Biz à vous deux
    2
    Thierry Domy
    Mercredi 2 Janvier à 20:23

    Coucou les infatigables tous nos vœux pour 2019 santé et bonne continuation bizz @plus 

    3
    Peio
    Samedi 12 Janvier à 18:35

    Bonjour la compagnie

    Belle photos,prochain voyage on sera avec vous ,c'est sur.

    Nous on est rentré en france et il fait pas beau...

    Bises a tout le monde

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :