• Départ prévu demain 5 novembre


    Bonjour à tous

     C'est donc une première, nous partons sans "notre maison roulante" !!!!! et avec notre amie Brigitte . C’est la personne qui a eu l’immense patience de m(M.F)’initier à la plongée sous-marine et qui m’a permis d’obtenir mon 1° niveau alors que je ne mettais pas la tête sous l’eau !!!!!

     

     Les valises sont prêtes .......... départ prévu demain 5 novembre à 20h55 de l'aéroport de Bordeaux, arrivée à Djibouti samedi à 8h20 après une courte escale à Paris. 

    Nous avons fait faire les visas à l'ambassade à Paris (50€ par visa).

     

    Samedi 5 novembre : C’est parti :

    Nous avons choisi la compagnie Air France : prix accessibles car les billets ont été pris 2 mois avant sur internet, vol direct Paris Djibouti et services à bord irréprochables. Seul petit bémol (mais c’est identique sur tous les avions) : l’étroitesse des places …..  

    Ceci dit, nous voyageons avec l’équipe organisatrice de la chasse au trésor d’Objectif Atlantide. Tout se passe au mieux et nous arrivons à Djibouti comme prévu.

     

     

     

     

    Nous y sommes attendus par les responsables de la structure Le Lagon bleu de l’île Moucha. Cela nous permet de passer rapidement tous les contrôles. Nous sommes conduits ensuite à la réception du Palace Kempiski 

    où sont attendus, pour divers interviews, l’équipe d’Objectif Atlantide. Nous sommes fatigués car nous n’avons pas bien dormi et nous devons patienter longtemps ….. Enfin, nous prenons le bateau qui nous mène sur l’île Moucha (environ ½ heure).

     

    Nous y sommes reçus avec un cocktail de bienvenue.
    Voir taille réelle

     

     

     

     

     

    Puis nous sommes conduits à notre bungalow, face à la mer comme souhaité.

    Il fait déjà chaud. Nous nous précipitons à l’eau toute proche et déjà nous voyons de nombreux poissons de toutes les couleurs ….. Nous avons l’appareil étanche et faisons des photos :

                              

     

     

     

     

     

      

     

     

     

     

     

     

    Mais ……. Catastrophe, l’appareil ne fonctionne plus ! Heureusement nous avions pris une autre appareil photo numérique et un autre argentique avec boîtier étanche acheté chez Décathlon. Ce la nous dépannera bien.

     

    Nous resterons sur l’île une semaine.

                            
    Voir taille réelle
    Activités prévues : plongée sous-marine et exploration en surface avec palmes et tuba.
     

    Brigitte n'étant pas en grande forme et les bateaux n’ayant pas d’échelle pour la remontée, ne plongera pas ….. à mon grand regret, car j’aurais souhaité partager ces moments fantastiques avec elle … Tant pis, j’ai quand même vu des choses merveilleuses en plongeant tous les matins avec les responsables du club.

       

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le reste du temps nous partagerons le plaisir d’explorer en surface les fonds richement peuplés de la plage. Nous y verrons toute sorte de poissons de toutes les couleurs et de toutes les grosseurs … Nous sommes ravis par ce spectacle !

     

    Le dernier jour, vendredi, nous partons tous ensemble sur le bateau pour la journée à la recherche des requins baleines. Il faut déjà les trouver, ensuite c’est la course avec palmes et tuba pour les suivre le plus longtemps possible. Jacques pourra faire quelques photos,

    Brigitte en suivra un assez longtemps et moi, un peu perdue et seule dans l’immensité de la mer, je remonterai sur le bateau très rapidement. C’est une activité très sportive qui demande de l’endurance et de l’aisance dans une mer agitée que je n’ai pas encore…. Je suis mieux sous l’eau avec les bouteilles …

    Sur le retour, nous ferons une halte sur un banc de corail et son tombant où l’eau est très claire : là aussi superbe spectacle !

     

    Samedi 13

    La semaine sur l’île est terminée. Nous ne regretterons pas la multitude de mouches qui nous tenait compagnie lors des repas … Nous y avons passé malgré tout, un très agréable séjour.

    Il faut revenir sur terre.

    De retour à Djibouti, nous sommes attendus par notre loueur de voiture (Garage Roberto).

    La journée est chargée :

    -         remplir les papiers de location du 4x4 (Prado 4 portes),

    -          trouver un hôtel (Auberge du Héron) pour le soir,

    -          changer de l’argent,

    -          faire le plein de carburant,

    -           écrire des cartes postales,

    -          organiser la semaine. En effet, en dehors des villes (et il n’y en a pas beaucoup), pour se loger, il n’existe que des « campements » que l’on doit réserver à l’avance ! Nous commencerons donc dimanche et lundi par la visite du Lac Abhé. Nous réservons par l’intermédiaire de l’agence le Ghoubet, le guide (paraît-il obligatoire) de Dkihil au lac Abhé et la ½ pension au campement.

    -          Il faut aussi manger : nous trouverons par hasard le restaurant Le Bel Air, non loin de l’aéroport.

    Comme nous y sommes bien accueillis, que la cuisine est bonne et les prix raisonnables, nous en ferons notre « QG ». Le hasard faisant bien les choses, il se trouve qu’en face, habitent des personnes (Nathalie, Otti et leurs enfants) rencontrées sur le bateau de la journée requin baleine avec qui nous avions sympathisé. Nous irons leur rendre visite et passerons une partie de l’après-midi avant d’aller faire quelques courses pour la semaine à venir.

     

    Dimanche 14 

    Début de la grande aventure …

    Carte en main, voiture chargée (sans oublier la « cou baya » avec de la glace et les boissons fraîches), nous voilà partis direction Arta puis Dhikil où nous devons retrouver un guide.

    C’est la route de l’Ethiopie, il y a de nombreux camions dans les deux sens … mais la route est bonne (refaite par l’Union Européenne !). Après avoir traversé le Grand Bara (petit désert de sable)

    nous arrivons à Dhikil à l’auberge de la Palmeraie (lieu de rendez-vous de tous les touristes) où nous mangerons et rencontrerons Ismaël (notre guide). Ensuite, départ par la piste vers le lac Abhé. Tout d’abord, piste roulante où nous verrons quelques gazelles,

     

     

     

     

     

    puis plus caillouteuse sur la fin. Le spectacle est étonnant et féerique ! jamais vu un tel paysage lunaire. Il paraît que le film "la planète des singes " y a été tourné.

     

    Ce sont des centaines de cheminées calcaires de toutes formes et tailles, qui se détachent sur l’horizon. Les plus hautes ont près de 50 m. Tourmentées, déchiquetées, elles évoquent des termitières géantes à l’architecture désaxée, des carcasses pétrifiées en voie de décomposition, d’immenses troncs d’arbres fossilisés et torturés. Selon l’heure à laquelle on les regarde, leur couleur change : rouge, ocre, gris, jaune soufre, brun. Leur teinte plutôt sombre contraste avec le sol clair. Une poignée d’entre elles laissent échapper des fumerolles qui sentent le soufre. Leur nom de cheminée devient alors pleinement justifié.

    Nous y ferons de nombreuses photos du coucher de soleil         

    et des sources d’eau chaude

     

     

     

    avant de découvrir le campement. Nous sommes un peu surpris par la rusticité des lieux par rapport au prix demandé (24€ par personne en ½ pension !!!). C’est sûr, le campement est tout à fait intégré et conforme au site !!!

     

     

    Après le repas nous aurons droit à un petit spectacle improvisé par le personnel, bien agréable par une nuit bien étoilée ! Par contre, le « confort » de la « chambre » ne nous permettra pas de nous reposer … Ce sera pour demain …

     

    Lundi 15 

    Photos du lever du soleil

     

    (nous y serons dévorés par des nuées de« minis » moustiques ou moucherons mais très virulents), petit déjeuner et reprise de la piste direction Dikhil en passant par la grande cheminée d’où sortent des fumerolles.

    A Dikhil, nous cherchons du gasoil, mais tous les bidons sont vides, pas de station non plus. En calculant bien, nous devons avoir assez de carburant pour arriver à Tadjoura.

    Pendant le repas nous discutons avec notre guide de la suite du circuit. Nous apprenons alors qu’il faut réserver à l’avance les campements où nous devons aller. C’est une surprise pour nous qui n’avons pas l’habitude de prévoir tout à l’avance. Mais puisqu’il faut, notre guide se propose de s’occuper de la réservation pour le campement de Bankoualé le 17 et celui du Day le 18. Nous lui faisons confiance et lui versons la moitié des 2 nuitées.

    Après manger, nous reprenons la route vers Tadjoura. Une fois de retour au bord du Golfe de Tadjoura, le paysage change et tout aussi beau : la mer bleue, les montagnes, le lac Assal au loin, le Ghoubbet  et son volcan …

     

     

     

     

     

     

     

     

    Arrivés à Tadjoura nous cherchons un hôtel. Nous avions tout simplement oublié que c’était la fête de l’Aïd, tout est complet !!!! Le propriétaire de l’auberge Corto Maltèse nous propose de mettre des matelas sur la terrasse pour y  dormir à la belle étoile avec la promesse d’avoir une chambre le lendemain. Nous acceptons la proposition, de toute façon, on ne pouvait pas faire autrement ! La nuit fut belle, étoilée et un peu fraîche !!!

     

    Mardi 16

    Première chose urgente à faire : trouver du gasoil : là aussi pas facile un jour de fête ! Mais en Afrique tout est possible … quelques bidons traînent toujours dans des ruelles … Bien sûr, le carburant est plus cher, mais nous arrivons à faire le plein, ce qui nous permet d’envisager la suite du voyage avec sérénité.

    Vers 10h, nous prendrons un bateau pour aller passer quelques heures à la plage des Sables Blancs considérée comme la plus belle du pays. Effectivement, le sable y est clair, pas très fin malgré tout, et surtout l’eau y est très claire.

     

     

     

    Nous en profitons pour aller y explorer les fonds en « snorkeling » au dessus des coraux tout proches : nous y verrons là aussi de nombreux poissons … entre autre : poissons clowns, mérous, napoléon etc. …

     

     

    L’après-midi, de retour à l’auberge, nous prendrons possession de notre chambre

     

    et ferons un peu de rangement dans nos affaires et la voiture …

    La nuit, dans un bon lit, dans une chambre, sera réparatrice et fort appréciée.

     

    Mercredi 17

    Avant de prendre la route, nous faisons vérifier la pression des pneus qui nous semblent un peu à plat, puis direction Bankoualé. Après une portion de route assez dégradée, nous prenons la piste ! Elle est accidentée, nous sommes obligés de mettre les 4 roues motrices en courte pour éviter la crevaison avec des pneus route !!!! 

    Comme ce sont les fêtes, il y a beaucoup de personnes au campement, mais tout le monde doit repartir en début d’après-midi. Nous resterons seuls …

    Après le repas nous irons (en voiture) voir la cascade !!!!

     

    Déçus, car maintenant elle est très petite !!!

    Nous visiterons ensuite les potagers : haricots verts sous les manguiers, bananiers, grenadiers etc … 

     

     

    Au retour, nous nous installons dans notre case (toujours très spartiate ! ) : 1 lit de camp et 1 grand lit sur « sommier » en planche avec toujours des moustiquaires, élément indispensable car le soir, il y a énormément de « minis » moustiques très voraces …

     

     

    La nuit sera là aussi très moyenne car les « lits » ne sont pas des plus confortables et la case est très « aérée » !!!

     

    Jeudi 18

    Nous sommes réveillés par le chant des calaos ( chant bien connu !!! et bien agréable) puis grâce aux jumelles nous apercevons des singes dans l’oued plus bas !

    Après le petit déjeuner, la toilette, le rangement, avant le départ, nous payons le campement (36 € par personne en pension complète !!! cher, à notre goût, pour les prestations !)

    Quelques kilomètres plus loin, ce qui devait arriver arriva : nous crevons !!!! donc changement de roue au milieu de la piste.

     

     

     

     

     

     

     

     

    La roue de secours étant peu gonflée, nous roulerons lentement jusqu’à Tadjoura où nous ferons réparer le pneu. Pas de réparation tubeless, il faut mettre une chambre à air. Ainsi chaussés, et après concertation, nous décidons d’abandonner l’idée d’aller à la forêt du Day (nous perdons donc la somme versée pour la réservation du campement). Nous profitons d’un jour de plus au bord de la mer et revenons à l’auberge Corto Maltèse : journée détente, repos, snorkeling …

     

    Vendredi 19

    Retour à Djibouti avec passage obligé par le lac Assal : lieu spectaculaire.  Situé à – 157m au – dessous du niveau de la mer, il se caractérise par le bleu sombre ou vif de ses eaux et par la croûte de sel qui le borde. Cette dernière est si blanche, si épaisse, qu’on la nomme banquise. Le tout se détache sur une bande de sable fauve et les sommets de montagnes sombres. Un tableau inoubliable !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après un bref repas « sandwich », nous reprenons la route vers la capitale. Nous ferons un détour par Arta où Jacques retrouvera l’ancienne caserne où il était venu profiter du bon air pendant quelques jours, il y a bien longtemps ( 44 ans !!!) …

    De retour en ville, nous passons à l’aéroport pour nous informer des formalités d’enregistrement de notre vol, puis avant de revenir à l’hôtel (Auberge du héron), Jacques essaiera  de retrouver tous ses « coins » : rues, plages, bâtiments … Les choses ont bien changé !!! mais il reconnaîtra quelques points stratégiques.

     

    Samedi 20

    Dernier jour à Djibouti !

    -         Enregistrement du vol

    -         Prise de rendez-vous avec le loueur de voiture pour la remise du véhicule le soir

    -         Achat de souvenirs

    Petite anecdote : nous avons quand même eu une amende de 16 € car le pot d’échappement était trop bruyant (dessoudé) !! Somme remboursée par le propriétaire du véhicule ! Il est rare que nous n’ayons pas de problème avec la police africaine, il fallait bien que ça arrive là aussi !!!!

    -         Dernier repas au Bel Air

    -         Dernière visite à nos amis Nathalie et Otti. Nous en garderons un très bon souvenir, en espérant se revoir en France ou à Wallis et Futuna où ils retourneront l’année prochaine …

    -         Echange de la monnaie restante

    Nous serons à l’aéroport à 18 h ! heure d’enregistrement des bagages : 21h30. L’attente sera longue, mais nous serons les premiers ! Embarquement à 22h40 pour un départ à 23h30.

     

    Dimanche 21

    Après une nuit presque « blanche », nous arrivons à Paris à 5h50. Changement de terminal, puis départ prévu à 7h30, mais grève du personnel au sol ! Après négociations, les bagages seront embarqués à 8h15 et le départ ne sera effectif qu’à 8h3O et nous effectuerons le voyage au-dessus des nuages ....

    Arrivée à Bordeaux à 9h30 sous la pluie !

     

     

     


  • Commentaires

    1
    npcvaudagne
    Dimanche 7 Novembre 2010 à 21:28
    Profitez-en bien, et merci pour toutes vos infos, bien utiles à beaucoup de monde
    Je sais que c'est autre chose de partir sans sa monture ...
    Pour moi nous rentrons de Libye et départ pour l'Afrique de l'Ouest en Janvier
    Bon voyage
    Nicolas
    2
    le chibani
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 12:11
    Bonjour tous les trois, ici il fait un temps de merde avec de l'orage grele et tout,précisions le compteur de chez Garcia
    a tenu bon,les poissons aussi. Il m'est arrivé une aventure.... jaloux de mes voisins,j'avais chaussé mes palmes enfin
    tout le harnachement, je rentre dans l'aquarium... là je me suis cogné la t^ete... j'ai compris qu'il ne fallait pas insister
    de toutes façons j'avais oublié le fusil. Enfin voila les news de St aug paulette suit le temps et ses douleurs, le clocher
    n'a plus rien d'un phalus,enfin quoi ...la routine . Pro phitez bien et soyez prudents. Bisous
    3
    nadia
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 20:35
    bon voyage !!!! Super de passer son temps à voyager.
    Amusez-vous bien.

    Cordialement
    4
    Vendredi 12 Novembre 2010 à 15:47
    Un bon séjour à vous 2, je ne manquerais pas de revenir ici pour lire votre récit. Djibouti, quelle bonne idée pour oublier la morosité ambiante!
    5
    yves
    Lundi 15 Novembre 2010 à 03:20
    Bonne chance pour la suite! J'ai déjà hâte de suivre vos aventures!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :