• Carnet de voyage

    Voilà c'est décidé

     

    En ce mois d'octobre, nous allons faire une infidélité à l'Afrique.

    En effet, pour mon  anniversaire (Mamy), la famille et des amis m'ont offert une cagnotte pour aller découvrir une île en Méditerranée, avec un défi : découvrir les fonds sous-marins au cours d'une plongée. Nous avons demandé l'avis à de nombreux globe-trotters, et, après mûres réflexions, nous avons opté pour la Sardaigne qui bénéficie de la faveur de nos connaissances. Nous partons d’ailleurs avec de nombreux conseils, road-book, informations récentes de copains rentrant juste de leur séjour là-bas. Nous savons qu'il y a d'autres voyageurs sur l'île en même temps que nous, peut-être aurons nous l'occasion de les rencontrer au hasard d'une piste .....

    C'est donc avec notre camion bien sûr (c'est notre "résidence secondaire"), que nous allons prendre la route le 3 octobre en direction du port de Toulon où nous embarquerons mardi 8 pour la Sardaigne. C'est une traversée de nuit, mini croisière de 14h qui nous attend ! 

    Pour nous y rendre, nous profiterons de ces 5 jours pour rendre visite à des amis sur le parcours.

     

    Jour J-1

    Le camion a eu droit cette année encore à de nombreux travaux d'entretien, nous en avons profité pour lui faire passer le contrôle technique : tout est OK.

    Comme d'habitude, nous sommes donc dans les préparatifs, mais nous sommes rodés. Aujourd'hui ce seront les dernières courses. 

    Chargement prévu demain matin, pour partir en début d'après-midi. Nous n'irons pas loin : du côté de Valence d'Agen (172 km) chez des amis.

     

    Jeudi 3 octobre 

    Nous finirons le chargement du véhicule. Nous serons prêts à 11h30. Que faire ? manger à la maison ou partir et manger sur la route ? En définitive, ..... nous partirons ....

    C'est le départ !

    Un dernier plein de carburant et direction Valence d'Agen.....

    Bien sûr, nous nous arrêterons dans les environs de Bordeaux sur une aire d'autoroute pour notre première pause repas de ce voyage.

    Carnet de voyage

    Nous ne sommes pas déçus, il y beaucoup d'animation sur un parking .... très nombreux chiens de toutes races et toutes tailles qui se dégourdissent les pattes , "voisins" plus ou moins sympathiques et respectueux .....

    Nous serons chez  Christiane et Gérard ( relations de voyage) vers 16h. 

    Retrouvailles, découverte et visite de leur nouveau véhicule etc .... 

    Carnet de voyage       Carnet de voyage

    Nous passerons une très agréable soirée ensemble durant laquelle les sujets de discussions seront nombreux : santé, voyages passés et à venir .... , échanges de conseils et "bons plans" etc...

     

    Vendredi 4 octobre

    Nous quitterons nos amis dans la matinée pour aller chez d'autres amis qui se trouvent du côté de Lourdes. 

    La météo est maussade, beaucoup de bruine. C'est dommage car nous passerons par les petites routes du Gers qui traversent des paysages variés et vallonnés. 

    Nous ferons notre pause repas au bord du lac de Monpardiac, dommage, là aussi, le ciel est bien triste !

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

    Nous serons chez  Marie-Cécile et François (qui sont aussi nos voisins à Bordeaux) à Saint Pastous vers 17h : découverte et visite de leur maison (ancienne bergerie) et de leur propriété au sein d'un paysage très agréable : nous sommes dans les Hautes Pyrénées.

    Carnet de voyage

     

      Carnet de voyage

     

     

     

     

     

     

    Carnet de voyage

    Soirée avec de nouveaux amis  = nouvelles discussions

     

    Samedi 5 octobre

    Nous irons faire des courses à Lourdes, tout proche.Carnet de voyage

     

     

     

     

     

    Nous en profiterons pour faire une visite à la grotte.

    Puis, journée tranquille à la maison. Nous terminerons la soirée par une partie de jeu de dés (1000 points) qui sera à l'origine de nombreux fous rires ! 

     

    Dimanche 6 octobre 

    Après les derniers "au revoir", départ en direction d'Istres où nous attendent d'autres amis. La route est longue, nous prendrons l'autoroute.

    Nous retrouverons Marie et Bruno en fin de journée. C'est alors que nous profiterons de leur expérience pour prendre des conseils au sujet de la découverte de la Sardaigne.

     

    Lundi 7 octobre

    Avant de reprendre la route, Bruno nous fera faire une petite visite d'Istres. 

    Carnet de voyage

     

            

    Carnet de voyage

    Aujourd'hui, nous sommes attendus à côté d'Aix en Provence. Nous n'avons qu'une heure de trajet. 

    Nous y serons alors à midi . Nous sommes chez Laurence et Denis (d'autres amis voyageurs) qui reviennent juste de Sardaigne. Ils nous donneront de nombreux conseils et n'hésiteront pas à nous transmettre leurs traces. C'est une bonne base pour une première découverte de la Sardaigne.

    Coïncidence, le soir, Claude et Jacques en partance pour l'Algérie, feront une halte chez nos amis communs. Soirée discussion voyages .....

     

    Mardi 8 octobre

    Notre bateau n'étant que dans la soirée, nous profiterons de l'hospitalité de nos amis une grande partie de la journée. 

    16h départ vers Toulon où nous serons à 17h30. Nous ne pourrons rentrer dans le port qu'à 18h (départ à 20h) et ne monterons dans le bateau qu'à 19h50, c'est à dire dans les derniers. Et oui notre camion fait partie des plus hauts (à part les gros camions). En définitive, nous ne sommes pas nombreux dans ce cas et disposons  de beaucoup de place dans le garage du bateau. 

    Carnet de voyage

     

       Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

     

     

    Puis il faudra trouver la réception,  obtenir la clé de la cabine, puis s'installer. Nous continuerons alors la découverte de ce ferry qui va nous héberger jusqu'à demain 11h : 9 ponts où se trouvent des activités différentes,  fonctionnement des ascenseurs, ouvertures vers l'extérieur etc .... 

    2  services de restauration sont disponibles. Bien sûr nous prendrons le self (moins onéreux) mais ma foi, tout à fait convenable. 

    Puis retour à la cabine pour une nuit qui sera bien reposante.

     

    Mercredi 9 octobre

    Après une brève escale à Ajaccio au petit matin, nous arriverons à Porto Torres à 11h .

    Carnet de voyage

     

           

    Carnet de voyage

    Nous sommes en Sardaigne, il fait beau. La sortie du port est hésitante, nous ne savons pas trop où aller. Axe directeur : nous allons pour le moment suivre la côte vers l'Est et trouver un coin pour la pause repas. 

    Puis, nous suivrons la trace de nos amis. Nous découvrirons des paysages verts, variés, vallonnés. 

    Carnet de voyage

     

     

    Carnet de voyage

     

     

    Carnet de voyage

     Nous nous retrouverons alors plus à l'intérieur : routes sinueuses, nombreux chemins fermés, terrains clôturés et oui ..... ce n'est pas l'Afrique ! Difficile de trouver un espace pour se poser pour la nuit. Nous utiliserons donc l'Application Park4night. 

     

    Jeudi 10 octobre

    Nous étions sous un chêne : donc chutes de glands durant la nuit et quelques gouttes de pluie.

    Carnet de voyage

     

     

                    

    Carnet de voyage

    Mais ce matin le soleil est de retour. 

    Nous avons prévu d'aller sur l'île de la Madalena. Nous repartirons donc vers le nord pour nous rapprocher de Palau (port d'embarquement pour l'île). Nous découvrirons des criques magnifiques avec des fonds turquoises.

    Carnet de voyage

     

     

    Carnet de voyage

    A midi, toujours à l'aide de l'Application, nous serons sur un site très agréable en bordure  de l'eau :  la mer déchaînée et le vent très fort nous offrent un très beau spectacle : va et vient de bateaux, planches à voile, kite-surf ..... Nous déciderons de rester là pour la journée.

    Carnet de voyage

     

     

                    

    Carnet de voyage

    14h30, Sachant que nous étions sur l'île, Jacques et FanFan font signe, ils ne sont pas loin. Ils viendront donc nous rendre visite. Nous passerons une partie de l'après-midi ensemble à discuter voyages bien sûr !

    Carnet de voyage

     

     

         

    Carnet de voyage

    Vendredi 11 octobre

    Direction le port d'embarquement pour aller sur l'île de La Maddalena. Prix du billet aller/retour avec véhicule et 2 personnes : 55€. Il y a de nombreux bateaux, temps d'attente minime.

    Carnet de voyage

     

     

                          

    Carnet de voyage

    Une fois sur La Maddalena, nous garderons notre même ligne de conduite : suivre la côte au plus près. Il fait beau, le vent s'est calmé, le paysage nous enchante. Nous ferons notre pause repas, bien sûr, dans une crique au bord de l'eau turquoise !!!! c'est beau !

    Carnet de voyage

     

                  

    Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    L'île n'est pas grande, nous en faisons le tour et passerons par un pont, sur l'île Caprera toute proche. C'est une zone protégée. Là aussi nous en aurons vite fait le tour et trouverons un bivouac fort sympathique toujours au bord de l'eau. Je ne peux pas résister ..... j'irai faire un petit "plouffff" !

    Carnet de voyage

     

     

                     

    Carnet de voyage

    Tous ces bivouacs en bord de mer nous offrent de sublimes couchers de soleil.

    Carnet de voyage

     

    Samedi 12 octobre

    C'est toujours avec le soleil que nous terminerons la découverte de ces îles. 

    Carnet de voyage

    Retour au port pour rependre le bateau direction Palau. 

    Avant de reprendre les traces de nos amis, nous faisons quelques courses. Nous plongeons alors plein sud direction un lac qui nous semble plaisant pour le repas de midi. Mais voilà ...... n'en faisant qu'à notre guise, nous n'arriverons pas au point souhaité ! nous serons obligés de faire plusieurs fois des va et vient pour terminer en définitive aux abords d'un hôtel :  nous ne sommes pas passés par le bon côté !!!!

    Carnet de voyage

    Nous poursuivrons ensuite la descente, retrouverons les traces de Laurence et Denis, et terminerons la journée dans la région de l'exploitation du chêne liège. 

    Nous serons sur une aire indiquée par Park4night. Nous y serons bien, bien que non entretenue : c'est dommage car il y a des constructions (wc, douches, commodités) délabrées. Carnet de voyage

    Un voisin nous offrira quelques châtaignes. Nous nous ferons un immense plaisir de les cuisiner (avec quelques feuilles de figuier)  pour le dessert.

    Carnet de voyage

     

     

     

     

    Dimanche 13 octobre

    Nous sommes dans les hauteurs de la Sardaigne. Au grand bonheur de Jacques, en passant des cols, nous verrons des vols de palombes .....

    Puis nous passerons à Pattada dite capitale de la coutellerie sarde. Jacques aimant tout particulièrement les couteaux, nous visiterons 2 coutelleries : bien sûr ce sont de très beaux couteaux artisanaux .... mais le prix est élevé : premier prix : 200€ !!! Nous résisterons à la tentation et repartirons sans souvenir de cette région.

    Carnet de voyage

     

          Carnet de voyage

     

     Carnet de voyage

     

     

     

     

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

    Nous n'allons pas faillir à nos habitudes, nous irons faire notre pause repas au bord d'un lac non loin de là : nous n'y sommes pas seuls : pêcheurs, chasseur avec ses 3 chiens, vaches, moutons, nombreux oiseaux etc ....

    Nous retrouverons alors les traces enregistrées sur le GPS.

    Carnet de voyage

    Nous sommes sur des pistes dans la montagne quand tout à coup, tout se complique : une voiture au milieu de la piste nous oblige à faire un détour pour poursuivre notre chemin puis ...... passage plus difficile. Nous devons mettre les 4 roues motrices (pas de soucis, je "crabote")  et passer en "longues ou courtes " comme on dit. Mais voilà ..... le levier de commande (qui se trouve sur la boîte de transmission ) ne trouve pas sa place ! . Je serai obligée de tenir le levier afin que nous puissions monter. C'est quand même "rock 'n' roll" et flippant ! Le camion sort du garage .... nous sommes très en colère et cherchons la raison de ce décalage du positionnement du levier. Ce qui est sûr, c'est que durant ce voyage, nous ne ferons plus de pistes exigeant l'utilisation des 4 roues motrices : DOMMAGE !

    Nous serons quand même récompensés, le bivouac sera bien situé dans la forêt. Comme d'habitude, nous explorerons les alentours : point d'eau = moustiques, crapauds, et traces de "labourage" par les sangliers (mais nous ne les verrons pas !)

    Carnet de voyage

     

      Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    Lundi 14 octobre

    Nous poursuivrons la piste et très vite nous nous trouverons dans la cour d'une maison forestière où nous ferons le plein d'eau. 

    En fin de matinée, nous serons au bord de la mer à Sainta Lucia : il y a du vent, la mer est agitée il y a même quelques gouttes de pluie, mais c'est beau .

    Carnet de voyage

     

       Carnet de voyage

        Carnet de voyage

     

    Nous irons plus loin dans la pinède pour le repas de midi. Nous y serons bien. Il semblerait que ce ne soit pas possible d'y rester pour la nuit.

    Carnet de voyage

     

       

    Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    Nous chercherons donc, toujours à l'aide de l'Application, une aire pour bivouaquer. Nous trouverons un espace en bordure de mer mais  à flan de montagne  avec :  âne, cheval, moutons ... Nous y serons bien. 

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

     

     

    Carnet de voyage

     

     

     

     

     

     

    Mardi 15 octobre

    Carnet de voyage

     

         

    Carnet de voyage

    Jacques toujours à l'affût, a aperçu des vols de palombes = longue observation aux jumelles.

    Nous prendrons ensuite le temps de faire une petite maintenance du camion : eau, huile, lave-glace.

    Une fois tout OK nous reprendrons la route, toujours en suivant la côte et en direction d'un bivouac de rêve découvert par Laurence.

    Comme tous les jours en fin de matinée, nous serons à la recherche d'un coin pour se poser, pas facile. Nous devenons de plus en plus difficiles : terrain plat, vue sur la mer , pas de voisins, pas trop de vent ...... Mais là, nous sommes gâtés, le paysage est nouveau avec des rochers rouges .... 

    Carnet de voyage

     

                       Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    Nous partirons ensuite à la recherche du bivouac en bordure de mer, signalé par Laurence. Nous y arriverons en fin d'après-midi. Bien sûr la meilleure place est déjà prise. Il faudra que l'on navigue entre les arbres (malgré notre grand gabarit) pour trouver une place correcte.  

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    Soirée agréable avec en plus comme  spectacle le lever de pleine lune (ou presque) sur la mer !!!!!

    Carnet de voyage

     

    Mercredi 16 octobre

    Au même endroit, lever du soleil

    Carnet de voyage

    Toujours à la recherche d'un club de plongée, nous poursuivrons la descente en suivant la côte. 

    Comme d'habitude, nous nous arrêterons pour midi au bord de la mer. La mer est encore un peu agitée, il y a des pêcheurs et .... 1 arbre. Bien sûr, nous nous y installerons à côté. 

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

    A la fin du repas, un homme vient frapper à la porte : il s'est ensablé et cherche de l'aide pour le sortir de cette situation. Sans hésiter, nous rangeons la table au plus vite de façon à pouvoir le dépanner. 

    Il faut calculer la stratégie car il y a du sable mou. Mais bon, avec plusieurs sangles, et en 3 coups la voiture est de retour sur un sol plus dur. 

    Pour nous remercier, ce monsieur nous offrira le café et le digestif (liqueur de myrte)  dans la cafétéria la plus proche. Bien que ne parlant pas l'italien et lui le français, nous arriverons à échanger. Nous avons passé un bon moment.

    Tout près, il y a une "aire de pique nique". Nous nous y installerons pour la fin de la journée. Pour 15€, nous avons accès à tous les services nécessaires pour la maintenance des camping-cars. J'en profiterai pour y faire une grosse lessive.

     

    Jeudi 17 octobre

    Après avoir fait le plein d'eau et vider la cassette, nous irons au village voisin, cette fois-ci faire le plein de carburant et des courses.

    Nous sommes parés pour un moment et pouvons poursuivre notre route. 

    Pour midi nous serons aux abords d'une nouvelle plage. Heureusement que nous sommes presque à la fin du mois d'octobre, car tous les parkings sont payants et le camping interdit. Mais à cette saison nous ferons abstraction de toutes ces réglementations. D'ailleurs, nous ne sommes pas les seuls à ne pas en tenir compte !

    Carnet de voyage

     

              

    Carnet de voyage

    Dans l'après-midi, nous serons à Villasimius où j'ai trouvé un club de plongée. Rendez-vous pris demain matin 8h30. En plus il y a une monitrice qui parlait français, c'est bien pratique et confortable. 

    Non loin de là, un lac avec des flamands roses 

    Carnet de voyage

     

       Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    et plus loin un bois d’eucalyptus où nous passerons la nuit.

    Carnet de voyage

    Vendredi 18 octobre

    Debout de bonne heure pour être à l'heure au club de plongée. 

     Carnet de voyage

    Rituel : se mettre en tenue au club, aller au bateau.

     

     

    Une fois sur le bateau, la monitrice me donne toutes les recommandations nécessaires. Je vais plonger seule avec une autre monitrice. Je suis choyée !

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

       

    Carnet de voyage

    Il faut dire que j'ai un petit niveau et que je n'ai pas plongé depuis 3 ans. Mais bon, tout se passera pour le mieux. Nous passerons 40 minutes sous l'eau dans un  site protégé : la Nave Dei Cavoli. Très beau site, eau très claire et très nombreux poissons (gros et petits). 

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

     

     

     

     

     

    Je suis contente de moi : j'ai relevé le défi de plonger pour mes 70 ans (cadeau offert par la famille et les amis). 

    Jacques n'est pas venu sur le bateau avec moi, mais il a suivi le bateau depuis la côte !!!!!

    Retour au club vers 12h30. Nous irons ensuite nous restaurer là où nous étions hier soir : dans les eucalyptus.

    Puis nous explorerons les alentours, pour finir en définitive à Punta Santa Caterina (en face du site où j'ai plongé !!!). Site en bord de mer très particulier avec des rochers remarquables. Nous y passerons la nuit bien qu'interdit en haute saison !!!!

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

     

     

     

     

    Samedi 19 octobre

    Nous sommes au sud de la Sardaigne. Il va falloir passer sur le côté ouest de l'île. Pour cela nous allons devoir traverser la ville la plus grande : Cagliari, et suivre la côte au plus près. 

    Nous serons à Pula pour le repas de midi. Là aussi les parkings sont payants .... mais nous irons plus loin et trouverons un emplacement face à la mer (d’ailleurs impossible d'aller plus loin). Nous y verrons de nombreux courageux (pas comme nous) qui suivront le chemin côtier à pied. Il faut dire que la balade est  intéressante !

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

     

     

     

    L'après-midi nous irons jusqu'à la presqu'île San Antioco.

    Il y a beaucoup de vent et les bords de mer ne sont pas protégés. Difficile de trouver un emplacement pour bivouaquer. Après plusieurs va et vient nous nous arrêterons sur une petite plage : Cala Lunga. Le site n'est pas très plaisant, mais il se fait tard, et il semblerait que l'on soit à l'abri du vent. Petit à petit les voitures partent, nous resterons seuls.

     

    Dimanche 20 octobre

    Dès 7h30, une voiture vient stationner. Quoi faire ? nous ne saurons jamais, nous n'avons vu personne ...

    Nous poursuivrons le tour de cette presqu’île en suivant les traces que nous avons, mais nous trouverons une piste fermée (cause travaux)? Ce sera alors un nouveau demi-tour.

    En repassant à San Antioco, nous ferons quelques courses. Et oui, même le dimanche nous trouvons des supermarchés ouverts (bien pratique d'ailleurs), il y a même du monde !

    Pause repas à Portoscuso, toujours face à la mer. D'ailleurs le GPS dans ce cas nous indique "prêt à naviguer" !!!!

    Carnet de voyage

     

     Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    Pour le bivouac de ce soir, nous avons en ligne de mire "Dune Piscinas" où nous devons trouver comme son nom l'indique des "dunes". Effectivement il y a du sable contrairement à toutes les plages de galets que nous avons vues jusqu’à maintenant. Paysage étonnant au milieu de ces montagnes, loin des dunes que nous connaissons, mais ma foi offrant un site pittoresque pour le bivouac.

    Carnet de voyage

     

     

    Carnet de voyage

    Nous pourrons y rester (comme beaucoup d'autres camping-cars) car nous sommes hors saison. 

    Il y a du monde, nous nous déplacerons plusieurs fois pour bénéficier de la vue tout en étant protégés du vent et en même temps, sur un terrain plat .... nous ne trouverons un emplacement qu'une fois la plupart des voitures parties et après avoir profité du coucher de soleil .... 

    Carnet de voyage

     

     

       

    Carnet de voyage

    Lundi 21 octobre

    La journée commence mal : l'évacuation de l'évier est bouché par les écailles du poisson que nous avons mangé hier. Nous serons obligés de tout démonter, Jacques devra même passer sous le camion pour détacher le tuyau qui va au réservoir d'eaux usées. Pauvre Papy .. en plus c'est le jour de son anniversaire !

    Mais bon, 1h après, tout sera nettoyé et en place. Nous pouvons poursuivre notre chemin. 

    Plus loin nous retrouverons les traces sur le GPS.

    Petite halte à la Torre di Flumentorgiu : ballet de nombreux hélicoptères (sans doute exercice militaire) 

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

    Carnet de voyage

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Carnet de voyage

     

     

     

    Arrivés à Sant'Antonio di Santadi, nous voulions comme nos amis traverser par la digue mais ..... elle est fermée. Nous devrons faire le grand tour pour remonter sur Terralba. Il nous faut du carburant. Ici, c'est très difficile de trouver une station avec du personnel. Souvent ce sont des pompes automatiques : il faut donc comprendre ce qui est écrit sur la machine et en plus avoir la bonne carte bancaire !!!! Nous en avons testées plusieurs avant de trouver enfin une pompe avec une personne qui a bien voulu nous servir. 

    Ce soir, l'arrêt bivouac sera difficile.

    Carnet de voyage

     

             

    Carnet de voyage

    Une fois posés, un piéton nous fera comprendre : No Camping. Pourtant nous sommes au milieu de nulle part, mais nous devions gêner cette personne. Après réflexion, tant qu'il ne fait pas tout à fait nuit, nous changerons de place. Nous en trouverons une petite, plus loin au bord du chemin. 

     

    Mardi 22 octobre

    Nous remontons toujours en longeant la côte où se trouvent de nombreuses tours : ex postes de surveillance. 

    Carnet de voyage

     

     Carnet de voyage

     

     

     

     

     

    Carnet de voyage

     

     

    Torre Punta Foghe

    Nous ferons notre pause repas justement à côté d'une de ces tours, nous pensions être vraiment tranquilles, au bout du monde, quand une voiture viendra stationner. Un homme en sortira, examinera le terrain et se mettra en tenue pour la chasse sous marine. Pourtant nous sommes très haut, la descente vers la mer semble difficile et la mer très agitée car il y a beaucoup de vent ! Ainsi accoutré, il empruntera le chemin escarpé,  nous ne le reverrons pas avant de quitter les lieux ...

     

     

    Nous partirons alors à la recherche d'un Camper service (plein d'eau, vider cassette). Nous en trouverons un à l'entrée d'un camping village. Pour 10€ nous profiterons des services, mais nous ne resterons pas au camping. Nous préférons les bivouacs dans la nature.

    Mais voilà, nous sommes actuellement sur la route nationale entre la montagne et la mer : pas de sortie possible pendant au moins 40 km. Heureusement, une aire de pique-nique salutaire, nous permettra de nous installer pour la nuit. D'ailleurs nous n'y serons pas seuls. La nuit tombant, de nombreux camping-cars s'y arrêteront. 

    Carnet de voyage

     

       

    Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    Nous y retrouverons même un fourgon orange allemand. Avec cette couleur orange nous l'avions vu plusieurs fois sur notre parcours, lui aussi, nous avait repéré. Jacques rentrera en "communication" ( comme il sait bien le faire) avec un des jeunes garçons, jouera avec lui aux ninjas !!!! Tout ceci entraînant alors la rencontre avec le papa,  chacun essayant de se faire comprendre par gestes ....  Dans cet exercice là aussi Papy est très habile !

     

    Mercredi 23 octobre

    Dans la nuit, le vent s'intensifiera, le camion bouge .... une véritable tempête ! La mer est déchaînée.

    Avant de partir l'Allemand au camion orange, nous laissera sa carte de visite au cas où nous irions en Allemagne .... Nous en faisons de même et lui donnons aussi une carte. On ne sait jamais .....

    Nous irons ensuite à Alghero faire des courses avant la pause repas à Capo Caccia sur un parking où se trouvent déjà d'autres camping-cars. 

    Nous passerons ensuite à la Torre di Porto Conte en travaux de restauration.

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

    Puis, nous ne manquerons pas d'aller à la pointe où se trouve la Grotta di Nettuno. Inutile de vous dire que nous nous contenterons d'admirer le site d'en haut. Dommage, le temps est couvert. 

    Carnet de voyage

     

          

    Carnet de voyage

    Carnet de voyage

     

     

     

     

     

     

    Nous passerons plus loin à Argentieria où se trouvent les vestiges de mines. Tous ces bâtiments en ruine, créent une ambiance lugubre (c'est mon avis).

    Carnet de voyage

     

        

    Carnet de voyage

    Plus tard, nous dégoterons un bivouac bien sympathique dans une crique (grâce à l'Application) à l'entrée de Stintino. En voulant perfectionner la position du camion, papy fera une manœuvre hasardeuse et cassera le feu arrière droit.  Carnet de voyage Papy est très contrarié. De peur d'avoir des soucis avec la maréchaussée sarde, nous partirons à la recherche d'un mécanicien. Nous en trouverons un à 10km. Vérifications faites, toutes les ampoules fonctionnent : c'est déjà ça ! Ce monsieur ne peut rien faire de plus, dommage. Nous verrons demain, nous avons l'adresse d'un garage Iveco à Sassari.

    Nous repartirons à la crique pour la nuit.

    Carnet de voyage

     

     

     

    Le ciel est beau, c'est un ciel d'orage. Il ne tardera pas à gronder ! Il tombe quelques gouttes. Mais plus tard dans la soirée, nous serons sous un très très gros orage : nombreux  éclairs, tonnerre, très grosse pluie et beaucoup de vent. Parfois on se demande si le camion va résister .... mais oui ... "Petit camion" nous protège, nous y sommes bien  !

     

     

    Jeudi 24 octobre

    Nous décidons d'aller voir ce garage Iveco à Muros à côté de Sassari, ce n'est pas très loin. 

    Nous ferons la route sous la pluie. Mais à ce garage n'a pas les pièces et nous donne l'adresse d'un magasin de pièces détachées en centre ville. Merci internet et toutes ses applications : ce sera pour nous un très bon moyen de communication , un ouvrier nous montrera la route sur Google-maps. 

    Avec toutes ces informations, bien qu'en pleine ville, nous trouverons le magasin facilement : AZ Ricambi. 

    Nous avons de la chance, ils ont le feu arrière ainsi que le pare-choc et cerise sur le gâteau ... seulement pour 45€ le tout !

    Le temps ne s’arrange pas, nous avons fait le tour de l'île, il faut songer à rentrer. Nous irons alors à Porto Torres pour voir quand nous pourrons prendre un bateau. D'abord, il faudra trouver la Zone Maritime (pas facile) où il y a les billetteries. Chaque compagnie a son guichet et  beaucoup sont fermées. Nous irons alors au plus simple, celui qui est ouvert : Corsica ferries. Le bateau de samedi est complet (j'avais oublié que c’étaient les vacances scolaires), nous prendrons alors le billet pour dimanche soir.

    Nous ne sommes pas loin de Stintino, nous y repartirons pour le repas de midi. Cette fois-ci nous irons directement à la plage de l'autre côté : site agréable.

    Carnet de voyage

    Nous nous étions promis que nous irions au moins une fois dans un Agriturismo (sorte de ferme auberge). Sur internet, j'ai vu qu'il y en avait un pas loin. Nous irons donc voir en début d'après-midi. Pas de chance, c'est fermé. La propriétaire nous en indiquera un autre à 5km. Toujours pas de chance, celui-ci est également fermé (et oui nous sommes hors saison, avec ses avantages et ses inconvénients). Cette fois-ci la propriétaire téléphonera à une amie : son établissement est ouvert et réserve pour nous les repas pour le soir.

    Pour plus de sécurité, nous irons confirmer la réservation et irons passer la fin de l'après-midi plus loin.

    Carnet de voyage

    L'heure du rendez-vous venu, nous serons présents. A première vue, nous sommes les seuls, attendus et bien reçus.  Carnet de voyage Nous ne pensons pas nécessaire de demander le menu. Nous sommes servis aussitôt : nombreuses entrées (antipastis). Nous sommes prudents, goûtons de tout  mais avec modération, nous ne savons ce qu'il y a après. Quelle ne fut pas notre surprise quand nous n'avons eu après qu'un simple plat de pâtes à la tomate. Le tout,  arrosé avec un petit pichet de vin de la maison je suppose. Nous trouverons que c'est un peu "simple". Nous aurons quand même droit à un café "italien", une part de gâteau et une petite liqueur de Myrte à laquelle nous avons pris goût ! Pour deux personnes le repas nous aura coûté quand même 44€ ! Nous avons été déçus.

    La cour se trouvant à côté de l'enclos des brebis, il y a beaucoup de bruit et ça sent mauvais. 20h15, de nuit, nous irons donc dormir au bord d'une plage très proche.

     

    Vendredi 25 octobre

    Nouvelle nuit sous la pluie et l'orage. 

    Carnet de voyage

     

              

    Carnet de voyage

    Après réflexion, nous envisagerons de revenir chez le fournisseur de pièces automobile à Sassari. C'est peut-être l'occasion de se fournir de pièce bon marché.

    Toujours sous la pluie, nous y serons vers 11h. 

     2 Français dans ce genre de magasin, ça se remarque. Nous sommes reconnus. On s'occupe très vite de nous. Malheureusement, nous ne trouverons pas les pièces que nous cherchions. Dommage ! Pour ne pas repartir bredouilles, nous achèterons quand même 2 balais d'essuie-glaces. 

    Nous reviendrons alors à la plage de Stintino. Nous aurons droit à un magnifique spectacle : nombreux nuages d'étourneaux qui virevoltent dans tous les sens. On dirait un véritable balai dirigé par ??? on ne sait pas qui dirige,  mais il y a vraiment un leader. 

    Dans l'après-midi après avoir fait une virée dans les environs et jusqu'à la ville de Stintino (où tout est fermé), nous reviendrons à "notre" plage. 

    Nous avons du temps,  nous installerons alors les essuie-glaces neufs !!! Quel travail, pas facile !!!! nous tâtonnerons longtemps avant de trouver le sens du montage. Nous espérons (sans être convaincus) qu'ils vont tenir !

    Nous profitons d'un beau spectacle : mer démontée avec de grosses vagues, les véliplanchistes se régalent, sans compter les balais incessants des étourneaux et .... un bel arc-en-ciel.

    Carnet de voyage

     

    Samedi 26 octobre

    Journée détente. Nous en profiterons quand même pour faire les dernières courses pour le retour à la maison.

    Nous ferons une nouvelle fois la route jusqu'à Porto Torres. Nous la connaissons bien !

    Nous trouverons facilement un supermarché, plus loin nous arriverons dans un quartier avec pharmacie, station service et .... électricien auto. A tout hasard, nous lui demandons ce que nous n'avons pas trouvé ailleurs : un alternateur et ... oh surprise, il en a un. Super ! Il nous propose de le monter, mais il s'aperçoit très vite qu'il y a beaucoup de travail. Nous repartirons donc avec l'alternateur dans sa boîte et pour ... 160 € ! Bonne affaire !

    Nous passerons la fin de la journée à la plage de Stintino : repos, sieste, observation des étourneaux, ramiers, flamands roses .... 

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

    Carnet de voyage

    Dimanche 27 octobre

    Le vent s'est calmé, la mer aussi. 

    Petit à petit tous les camping-cars repartent. Bientôt, nous serons seuls avec toujours les étourneaux, les flamands roses et ce matin, de nombreux vols de palombes. Avec les jumelles, Jacques se régale !

    Dans la journée, en regardant mon téléphone, je réaliserai que nous sommes passés à l'heure d'hiver. Heureusement !!!! car nous avons le bateau ce soir à 22h30, il ne faut pas se tromper.

    Pour parer à toute éventualité, nous partirons de bonne heure et serons au port à 17h30. Bien sûr nous sommes très à l'avance. Nous trouverons alors une place tranquille pour attendre patiemment l'heure d'ouverture du port. On nous a demandé d'y être à 21h30, nous y serons à 20h30. Le port est ouvert et il y a déjà beaucoup de monde dans les files d'attente, mais le bateau n'est pas là. En définitive, il n'arrivera qu'à 22h.

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

    Carnet de voyage

     

    Il n'y a pas beaucoup de monde à débarquer. L'embarquement se fera tout aussi rapidement. Nous monterons comme d'habitude dans les derniers, nous ne sommes que 4 dans cette catégorie, donc beaucoup de place dans le garage !

    Nous sommes dans le même bateau qu'à l'aller. Nous n'avons plus besoin de chercher les divers services. Très vite nous trouverons la cabine, la clé, et pourrons nous installer. La mer est sans doute agitée, car durant toute la nuit la bateau trépidera. 

     

    Lundi 28 octobre

    Nous devons arriver à Toulon à 8h30, nous devons libérer les cabines une heure avant. Nous irons alors prendre le petit déjeuner avant le débarquement : les derniers montés, les premiers sortis ...

    Carnet de voyage

     

    Carnet de voyage

     

     

    Carnet de voyage

     

     

     

     

    Nous retrouvons le sol français. C'est la dernière semaine des vacances scolaires, nous allons nous arranger pour voir tous nos petits enfants avant la reprise des classes. Suite à un coup de téléphone, tout est prévu pour mercredi soir chez une de nos filles.

    Petit camion ne roule pas vite, mais nous sommes plus sereins sur les autoroutes. Les kilomètres défilent, quand en début d'après-midi, nous voyons sur les panneaux : Béziers. Et si nous allions voir nos amis "Ivecamper" (anciens compagnons de voyage en 2012) ? Au hasard, nous faisons alors le détour. Tout d'abord, personne mais à la suite de coups de téléphone et de messages, nous pouvons faire demi tour pour retrouver Rose, Louan et Anton ; Jeff est au travail. C'est une surprise pour tout le monde. Le temps de s'organiser et nous passerons une très agréable soirée : Jacques retrouvera les enfants avec qui il a tant joué durant le voyage. Ah ce voyage, 3 mois ensemble sans problème .... souvenirs, souvenirs .....

     

    Mardi 29 octobre

    Jeff est reparti au travail de bonne heure.

    Sachant que nous étions là, les garçons seront debout de bonne heure. Nous déjeunerons tous ensemble avant de reprendre la route. 

    Gérard, nous suit sur Polarsteps, ils sait que nous sommes sur la route. Il nous invite à leur faire un petit coucou au passage. Nous mangerons donc à Moissac, dans les environs, au bord de la rivière

    Carnet de voyage

     

     

     

    Carnet de voyage

    et serons chez Christiane et Gérard en début d'après-midi pour y boire le café. Nous parlerons donc de la Sardaigne qu'ils souhaitent découvrir eux aussi ainsi que des projets de voyage pour cet hiver : Maroc et .. ???? en tout cas au soleil !

    Il faut reprendre la route pour être ce soir à Bordeaux. Nous y serons à 18h40. Il fait nuit, mais nous prendrons le temps de vider le camion au maximum. 

    Il ne fait pas très chaud dans la maison et ..... comme souvent, la chaudière ne voudra pas démarrer : de l'occupation pour demain.

     

    Mercredi 30 octobre

    Le travail ne manque pas : ouverture du courrier, lessive, rangement, courses  etc .... comme à chaque retour de voyage. . 

    Mais, récompense, cet après-midi et ce soir, nous retrouverons toute la famille : enfants et petits enfants. Soirée retrouvailles autour de la table, tout le monde a quelque chose à raconter. Il faut accorder un temps à tout le monde, surtout que les grandes petites filles repartent loin de Bordeaux pour leurs études et nous ne les reverrons qu'à Noël  pour la prochaine réunion de famille donc.

     

    Un nouveau voyage terminé ... où et quand sera le prochain ??? certainement cet hiver et au soleil ! 

    « Sardaigne 2019Sardaigne 2019 »

  • Commentaires

    1
    joël
    Dimanche 10 Novembre 2019 à 18:32

    Bonsoir Mamy et Papy,

     

    Merci pour ce sympathique compte rendu. Comme toujours c'est un réel plaisir de vous lire.

    Bonne continuation à tous les deux.

    Bien cordialement.

    Joël

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :