• Samedi 05 01 08

    Nous sommes encore dans les préparatifs. La pluie nous ralentit dans le chargement de la voiture. Si tout va bien, nous devrions partir demain. Tout d'abord, direction Dax, faire un coucou à la maman de Jacques. Après ... nous verrons bien suivant les évènements .....

    Suite de la journée : malgré la pluie, la voiture est chargée : nous "décollons" demain !!!!

     

    <o:p></o:p>

    Dimanche 06 01 08

    Comme prévu nous sommes donc partis ce matin : un peu en retard, mais partis quand même !Pour descendre nous prenons la nationale 10 et bien sûr nous y avons croisé de nombreux véhicules venant de Lisbonne ???? Et oui des véhicules du Dakar !!!! Ils avaient l'air bien tristes !! Aujourd'hui nous sommes donc à Dax chez la maman de Jacques.

    Prochain départ vers le sud ????

     

    <o:p></o:p>

    Lundi 7 janvier 08

    Départ de Dax à 12h45, direction l’Espagne. Il « bruine » !!!

    Nous nous arrêterons à 18h dans un petit hôtel à <st1:metricconverter productid="130 km" w:st="on">130 km</st1:metricconverter> de Madrid. Les conditions atmosphériques ne sont pas propices à un bivouac !

     

    <o:p></o:p>

    Mardi 8 janvier 08

    Nous redémarrons de l’hôtel à 9h. Il fait 4,4°. Direction Madrid et le sud !

    Nous voyons pour la première fois Madrid sous le brouillard que nous garderons encore pendant 200km !

    Repas de midi dans une garenne sous le soleil !! Bien agréable !

    M.F en profite pour commander par téléphone le billet de bateau pour mercredi (demain) directement à Acciona, et là …… tenez vous bien : prix de l’aller (1 voiture et 2 personnes) : 36€. Il faut compter 59 € pour un aller/retour !!! Ça vaut le coup ! C’est la première fois que nous utilisons cette « filière », nous verrons demain si tout se passe correctement, auquel cas je vous donnerai le tuyau !

    Mais en arrivant à Malaga, nous nous retrouvons sous les nuages et la pluie. Il faudra une nouvelle fois aller à l’hôtel, ce sera à Sotogrande (environ <st1:metricconverter productid="30 km" w:st="on">30 km</st1:metricconverter> avant Algéciras) ! Quel luxe ! …. On vieillit !!!

     

    <o:p></o:p>

    Mercredi 9 janvier 08

    Départ hôtel à 9h30

    Arrivée au port à 10h15. Nous allons à la gare maritime prendre le billet commandé hier par téléphone à Acciona (00 34) 902 45 46 45. Tout va pour le mieux nous avons notre billet, puis embarquement pour le bateau de 11h. Arrivée à Ceuta à 12H. Nous faisons quelques courses à Cash-Diplo, puis allons manger sur le parking avant la frontière. Nous y retrouvons de nombreux camping-cars qui étaient sur le bateau avec nous.

    14h30, nous arrivons à la frontière : beaucoup de monde !!!! Nous en repartirons à 15h20 !!! (Heure française), puis direction Tétouan où nous sommes actuellement pour vous donner de nos nouvelles. Ici, le temps est plutôt ensoleillé, 20° !

                           Premier bivouac du soir dans les eucalyptus sur la route avant Larache.

                       

    <o:p>      </o:p>

    Jeudi 10 01 08

    Départ vers le sud.

    Repas de midi dans la forêt de chênes lièges sur la rocade de Rabat.

                       

    Le soir nous serons au camping de Safi vers 18h30.

     

    <o:p></o:p>

    Vendredi 11 01 08

    Avant de repartir de Safi, nous commanderons directement chez un potier des récipients pour Mamie Dax. Puis direction Essaouira, où nous arriverons vers 11h30 chez Josie et Hubert (sœur et beau-frère de Jacques). Nous retrouvons une partie de la famille !!!!

    C’est d’ailleurs depuis chez eux, que nous mettons le blog à jour.

     

    <o:p></o:p>

    Samedi 12 01 08

    Journée lessive chez Josie et Hubert à Essaouira.

    Repas de midi à Sidi Kaouki.

     

    <o:p></o:p>

    Dimanche 13 01 08

    Repas midi à Essaouira

    Achat poissons sur le port.

     

    <o:p></o:p>

    Lundi 14 01 08

    Départ pour le sud l’aventure recommence !

    Repas de midi au bord de l’océan à <st1:metricconverter productid="30 km" w:st="on">30 km</st1:metricconverter> avant Agadir.

                       

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ensuite de nombreux changements ……

    Le camping de Taghazoute est détruit !

    Peu après un véhicule français s’est fait rentrer dans le derrière par une voiture marocaine. Le propriétaire ne veut pas remplir les papiers. Nous irons <st1:metricconverter productid="3 km" w:st="on">3 km</st1:metricconverter> plus loin voir les gendarmes qui ne veulent pas se déplacer. Nous repartons voir les Français et là le Marocain s’est décidé à remplir un constat !

    Nous allons donc sur Agadir : le camping municipal est plein à craquer. Nous repartons.

    Après avoir acheté une bouteille de gaz et fait le plein de gasoil (7,35 dh le litre), nous poursuivons notre route jusqu’à la plage de Lagzira (<st1:metricconverter productid="10 km" w:st="on">10 km</st1:metricconverter> avant Sidi Ifni). Et là : Oh ! Surprise, le camping est interdit et le terrain labouré pour empêcher les véhicules d’y aller. Cela ne nous arrête pas, nous irons juste à côté passer la nuit. De l’autre côté de la route, il y a un petit parking gardé pour camping-cars.

     

    Mardi 15 01 08

    Nous reprenons la route

    Repas de midi à côté d’El Ouatia, il y a beaucoup de vent, comme d’habitude et …. Des mouches !!!

    Plein de gasoil à la première station détaxée : 4,38dh le litre !

    Arrivée au camping du Roi Bédouin à 17h, il n’y a qu’un seul camping-car. Nous y passerons la nuit.

                          <o:p> </o:p>

    Mercredi 16 01 08

    Départ du Roi Bédouin à 9h15.

    Il est 10h et nous sommes à Laâyoune pour mettre le blog à jour.

    Puis quelques courses.

                          Repas de midi à <st1:metricconverter productid="80 km" w:st="on">80 km</st1:metricconverter> avant Boujdour. Là nous aurons la visite de 4x4 français : Coco et Mimi en HDJ 80 du 03 et Nicole et Jean-Louis en Land du 83. Quel plaisir de pouvoir rencontrer des personnes avec qui on a échangé sur Internet !

                          

    Vers 16h nous nous arrêterons à <st1:metricconverter productid="13 km" w:st="on">13 km</st1:metricconverter> après Boujdour. Là nous retrouvons Nicole et Jean-Louis. Les hommes tenteront de pêcher mais reviendront bredouilles !

    Nous passerons une très agréable soirée ensemble malgré un vent violent. Nous en profiterons pour faire plus ample connaissance et échangerons nos diverses expériences.

     

    <o:p></o:p>

    Jeudi 17 01 08

    Vers 9h30 départ : Nicole et Jean-Louis repartent vers le nord et nous, direction le sud.

    « Tut tut » pour se dire bonne route …et nous voilà partis.

    A midi nous mangerons sur une falaise au bord de l’océan à <st1:metricconverter productid="109 km" w:st="on">109 km</st1:metricconverter> avant Dakhla.

                                 

    A 15h nous arrivons au camping de Dakhla, Beaucoup de camping-cars italiens agglutinés !!!

    Nous irons dans « notre » petit coin et là nous rencontrerons des français (en land vert du 48) avec qui nous discuterons. Ils partent dans la même direction que nous ….

    Prise des dernières infos pour <st1:personname productid="la Mauritanie" w:st="on">la Mauritanie</st1:personname> : tout va bien, nous vous en dirons plus quand nous y serons.

    Prévisions pour demain : lessive, vidange de la voiture et mise à jour du blog.

    <o:p></o:p>

     

    Vendredi 18 01 08

    Dès le matin, nous avons la visite de plusieurs personnes descendant en Mauritanie et qui nous connaissent par le blog . Les discussions commencent et sont nombreuses. Tout le monde partira plus tard direction la frontière. Nous, comme prévu : vidange de la voiture puis repas et douche. Il est 16h30 et nous voilà au cyber pour vous donner des nouvelles. Il fait beau : 27°.

    Après le cyber nous avons donc fait des courses puis, de retour au camping, nous retrouvons le HDJ 80 de Coco et Mimi puis un fourgon de jeunes du 33.

    <o:p></o:p>

     

    Samedi  19 01 08

    Départ vers <st1:personname productid="la Mauritanie" w:st="on">la Mauritanie</st1:personname>, mais nous nous arrêterons à « notre » petite plage à <st1:metricconverter productid="70 km" w:st="on">70 km</st1:metricconverter> de la frontière après avoir fait le plein de gasoil et acheté du poisson au village.

    Nous y passerons la nuit avec notre premier feu !!!!

    Nous sommes bien : la plage, le bruit de la mer, le feu et la lune !!!!

                         

    <o:p></o:p>

     

    Dimanche 20 01 08

    Grand jour : passage de frontières !

    A 9h45 nous arrivons au poste Marocain. Jacques part faire les papiers, j’attends dans la voiture en faisant du Sudoku !!!! Il revient à 10h30, il faut que je me présente pour me remettre le passeport. Puis, il repart pour faire la suite, j’avance avec le véhicule petit à petit. A 11h30 les formalités marocaines sont terminées, nous voilà partis vers le poste Mauritanien.

    A 12h30 nous passons à la fouille de la gendarmerie, puis visas à <st1:personname productid="la Police" w:st="on">la Police</st1:personname> : 1 visa de 3 jours pour 10€, renouvelable à Nouadhibou ou à Nouakchott pour 5000 UM (15€). Puis 10€ à la douane pour le laissez-passer de la voiture plus une petite fouille …. (à la recherche d’alcool) !!

    Nous prenons l’assurance : 4200 UM ou 15€ pour 10 jours. Nous avons terminés à 13h15

    Nous voilà partis vers Nouakchott.

    Au premier carrefour : contrôle de l’engagement pour la voiture.

    Boulanoir : contrôle gendarmerie de l’assurance.

    A <st1:metricconverter productid="230 km" w:st="on">230 km</st1:metricconverter> de NKC (Nouakchott) grande station service Total avec boutique, café, restaurant : « La gare du Nord » !!! Prix du gasoil : 253 UM (0,723€) le litre.

    A <st1:metricconverter productid="100 km" w:st="on">100 km</st1:metricconverter> de NKC contrôle gendarmerie (fiche de renseignements).

    Il est 18h30 nous nous arrêterons un peu plus loin au bord de l’océan pour passer la nuit en compagnie de la lune.

                      

     

    <o:p></o:p>

    Lundi 21 01 08

    Direction NKC.

    A <st1:metricconverter productid="35 km" w:st="on">35 km</st1:metricconverter> de la capitale contrôle par la douane du papier d’engagement pour la voiture.

    Plus loin à <st1:metricconverter productid="25 km" w:st="on">25 km</st1:metricconverter> de NKC, autre contrôle mais personne …. On passe !

    Km 10 Contrôle gendarmerie : vérification des passeports et par la même occasion demande de « participation » au baptême de son fils demain !!!!

    Après le rond-point : Fiche à <st1:personname productid="la Police" w:st="on">la Police</st1:personname>

    A 10h nous entrons en ville …… et retrouvons la circulation démente !

    Tout d’abord : Coucou à Olivia à l’auberge Menata, puis change à la banque : 1€ = 354 UM.

    Puis direction la sûreté pour faire prolonger le visa. Bilan nous avons pris un visa de 3 mois multi entrées pour 5000 UM (15€). Nous devons venir le reprendre vers 15h. En définitive nous ne l’aurons qu’à 18h30 !!!!

    Autre info : On trouve des téléphones Thuraya : 500€ !!!!! Dernier modèle, les personnes sont  très compétentes car beaucoup de Thuraya en Mauritanie!!!

    Le soir de retour à l’auberge, nous retrouvons de nombreux voyageurs : à pied, en vélo, en voiture, en 4x4, en fourgon, des français, des étrangers …. Grand moment d’échanges …. 

    <o:p></o:p>

     

    Mardi 22 01 08

    Nous allons à l’ambassade pour l’obtention du visa malien.

    Visa 2 mois, double entrée : 10000 UM (28,57€). (c’est celui que nous avons pris, il faut pense au retour !)

    Visa 1 mois 1 entrée : 6500 UM (18,57€),

    Visa 1 mois 2 entrées : 8000 UM (22,85€)

    Visa 3 mois multiples entrées : 16000 UM (45,71€).

    Nous l’aurons à midi.

    Il est 15h je viens mettre le blog à jour.

    Au fait, je ne reçois plus les messages émis depuis Internet sur le Thuraya ??? Personne peu résoudre mon problème. Si quelqu’un connaît la solution, je suis preneuse.

    Demain nous partons direction le Mali. Pas de mise à jour du blog avant Bamako alors patience !!!

    Plus d’infos sur le visa malien :

    Prix à la frontière à Nioro : 15000 cfa (22,87€) pour 1 mois (plusieurs entrées et sorties, il faut sortir au bout d’un mois)

    À vous de faire le bon choix en fonction de votre itinéraire.

    Donc après le cyber, installation de la moustiquaire, car déjà beaucoup de moustiques !!!!

    <o:p></o:p>

     

    Mercredi 23 01 08

    Départ vers 10h. En sortant de l’auberge, qui voyons-nous ? ! Michel et Colette du 03 en HDJ 80 (que nous avions perdus de vue) arrivent ! Après discussions, nous décidons de faire un bout de route ensemble. Nous irons donc jusqu’à Bamako ensemble : c’est parti !

    Nous faisons quelques courses, le plein de gasoil et direction la route de l’espoir ……

    Comme prévu nous aurons de nombreux contrôles, mais pas plus que les autres années.

    Il se trouve que nous faisons le même circuit qu’un rallye : Budapest /Bamako (150 voitures de tout genre !!). Il y aura donc beaucoup de véhicules militaires qui surveilleront la route. Nous sommes donc très bien gardés !!! Pas de problème !

    Le soir nous nous arrêterons pour passer la nuit où ????? À quelques kilomètres de la très malheureusement célèbre ville d’Aleg !!!! Mais ….. Pas de problème, très bonne soirée où nous faisons plus ample connaissance avec nos compagnons de voyage.

    <o:p></o:p>

    Jeudi 24 01 08

    Reprise de la route vers l’est. Toujours beau temps, mais avec un peu de vent !!!!!

    Nous sommes toujours sous bonne escorte grâce au rallye !!!

    Donc tout se passe bien.

                 Repas avec Coco et Michel, nos nouveaux compagnons de voyage.

                            

    Nous passerons à Tintane (ville dévastée par les inondations de cet été) : nombreuses ONG présentes, route coupée (donc piste contournant la partie inondée).

    Le soir nous bivouaquerons à <st1:metricconverter productid="45 Km" w:st="on">45 Km</st1:metricconverter> de Ayoûn El Atroûs. Ce sera soirée photos. Nous ferons découvrir à Colette et Michel l’Afrique Noire (c’est leur premier voyage dans cette région)  à travers les photos de notre voyage de l’an dernier.

    <o:p></o:p>

    Vendredi 25 01 08

    Direction les rochers de Ayoûn El Atroûs. Bien sûr : séance photos !

              

    Puis plein de gasoil (nous y retrouverons le rallye) et direction le sud  vers le Mali.

    Toujours autant de contrôles !!!!

    Puis passage de la frontière mauritanienne : cette année rien à payer : c’est étonnant !!!

    Plus loin : frontière malienne : changement : le poste de police pour les visas est là ainsi qu’un assureur. Il faudra aller jusqu’à Nioro pour passer à la douane. Elles se trouve juste après le carrefour à droite ( 15° 14,11 N ; 09° 34,00 W) : payer 9400 cfa (14,33€) pour le laissez-passer, puis direction un peu plus loin la police à gauche (15° 14,05 N ; 09° 34,76 W) pour faire tamponner le laissez-passer pour la voiture. Nous faisons toutes ces formalités avant que le rallye arrive : 150 voitures !!!!! C’est long à passer.

    Nous mangerons ensuite sous «l’ arbre » de l’an dernier ! Premières visites, mais tranquilles !

    Nous nous arrêterons un peu plus loin à 17h30 pour avoir le temps de se doucher tant qu’il fait chaud.

    Puis, discussions sur un itinéraire possible après Bamako pour Colette et Michel.

    <o:p></o:p>

    Samedi 26 01 08

    Nous prenons le temps de faire du rangement dans les voitures : nous ne devons pas arriver à Bamako un dimanche : toutes les administrations sont fermées !!!!

    A Diéma, un peu plus loin, nous ferons quelques courses et chercherons éventuellement un cyber ……mais …. Vainement ! Par contre il y a une banque : BCM mais fermée du samedi midi au lundi !

    Donc direction Didiéni. La route est maintenant à péage depuis Diéma : 500 cfa (0,76€). Nous nous arrêterons un peu plus loin pour manger.

                                                    Kapokier rouge                              

           

    Vers 17h30, recherche d’un coin pour le bivouac à <st1:metricconverter productid="4 km" w:st="on">4 km</st1:metricconverter> de Didiéni (il reste encore environ 10km de piste). C’est alors qu’en louvoyant entre les arbustes, nous avons déchiré le pneu avant droit. Les hommes (Michel et Jacques) sortent une roue de secours et change la roue crevée !      

    Nous n’irons guère plus loin pour nous installer pour la nuit.

    <o:p></o:p>

    Dimanche 27 01 08

    Il ne reste que <st1:metricconverter productid="165 km" w:st="on">165 km</st1:metricconverter> avant Bamako, donc nous avançons lentement. Nous en profiterons pour refaire le plein des réservoirs d’eau.

    A 12h30 arrêt avant Bamako. Nous ne voulons rentrer dans la capitale que lundi.

    C’est alors que nous nous installons pour le reste de la journée : lessive, repas, douche, lecture, ordinateur ….. Après midi tranquille !!!! Car demain la journée en ville sera rude : Banque, ambassade du Burkina, cyber, courses etc …

    <o:p></o:p>

    Lundi 28 01 08

    Départ de bonne heure de façon à être à Bamako assez tôt pour faire toutes nos courses.

    Tout d’abord : banque

    A 11h dépôt du passeport pour l’obtention du visa pour le Burkina.

    90 jours : 1 entrée : 28200 Fcfa (42,99€)

    90 jours : 2 entrées : 33200 Fcfa (50,61€)

    6 mois : 1 entrée : 38200 Fcfa (58,24€)

    6 mois : plusieurs entrées : 43200 Fcfa (65,86 €)

    Avec 3 photos

    Puis repas à la cafétéria à côté de l’ambassade, puis cyber dans le même bâtiment où nous sommes actuellement.

    Il faudra maintenant que vous soyez patients car prochainement, nous arriverons à Bomborokuy (au Burkina) où nous resterons une semaine et ensuite, il faudra trouver un cyber pour vous donner de nos nouvelles ........... Ce n'est pas chose facile dans ce secteur !!!!

    Après la mise à jour du cyber, nous sommes ressortis enfin de la capitale mais pas sans avoir fait quelques courses, fait le plein d’eau et de gasoil ! Maintenant direction Ségou.

    <o:p></o:p>

    Mardi 29 01 08

    Sur la route à Fana, nous faisons changer le pneu de notre deuxième roue de secours, mais elle est crevée aussi ! Ce sera donc une réparation avec une mèche.

    Plus loin à <st1:metricconverter productid="85 km" w:st="on">85 km</st1:metricconverter> de Ségou, repas toujours avec nos compagnons de voyage. (gigot d'agneau !!!)

                                  

    Quelques kilomètres avant Ségou petite promenade au bord du fleuve Niger

                           

    avant de se trouver un coin pour la nuit. Là, Jacques fera le coiffeur pour Michel avec sa tondeuse. Grand moment !!!

                            

           

    Mercredi 30 01 08

    Direction une banque pour que Michel et Colette prennent de l’argent avec leur carte Visa, mais ça ne marche pas : il faudra revenir demain. Donc visite des bords du Niger à Ségou avec ses pirogues et ses magasins de poteries.

    Nous passerons la fin de la journée plus loin.

    Après-midi, inauguration de la tente « girafe » de Michel et Colette, pour la douche.                                                           

    Très bonne invention : à prévoir pour nous l’année prochaine ! Le plus difficile est le pliage après utilisation !!!                        

    Le soir, séance photos de notre dernier voyage.

    <o:p></o:p>

    Jeudi 31 01 08

    Retour à Ségou pour que Michel et Colette retirent de l’argent, mais c’est le dernier jour du mois ! Tout le monde prélève de l’argent et les distributeurs ne fonctionnent pas ! Nous rencontrons des Français qui sont venus pour le festival de Ségou : tenez-vous bien : entrée 100€ !!! Ils n’iront pas c’est vraiment trop cher !!!

    Nous reprenons la route vers Mopti.

    Le soir nous nous arrêterons quelques kilomètres avant le carrefour où nous devons quitter nos compagnons.

    Dernière soirée ensemble, mais ce sera encore un moment de bidouille !!! Michel a un réservoir supplémentaire de carburant et sa pompe est grillée !!! Il faudra donc transvaser manuellement le gasoil !!! Assez folklorique !!!

    <o:p></o:p>

    Vendredi 1 02 08

    Michel et Colette iront directement à Mopti pour retirer en priorité de l’argent et nous, nous prendrons la direction du Burkina : ce seront les grands « au revoir ». Nous avons passé de très bons moments ensemble et nous envisageons peut-être de nous retrouver plus tard au Burkina !!!

    A midi nous nous arrêterons pour manger quelques kilomètres avant Bomborokuy : « notre » village au Burkina !

    A 14h retrouvailles avec nos amis du village. Nous nous installerons dans l’après-midi dans la même maison que l’an passé (toujours inoccupée)

                       

    <o:p></o:p>

    Samedi 02 02 08

    Toujours les ânes, les coqs, les pintades et les chiens comme réveil matin !!!

    Journée tranquille de repos après avoir fait quelques courses.

                        

    Le soir séance photos de l’année dernière pour notre ami Oumarou, puis Dolo (bière de mil) chez la maman d’une fillette du village.

    <o:p></o:p>

    Dimanche 03 02 08

    Journée lessive.

    Après-midi, panne de batterie !!! Il faudra pousser la voiture pour la faire redémarrer !!! Nous irons donc ensuite faire rouler la voiture pour recharger les batteries : nous irons voir les travaux d’arrivée de l’eau au village !!! Il y a déjà un château d’eau à <st1:metricconverter productid="4 km" w:st="on">4 km</st1:metricconverter>, une fontaine à 1 km !!! L’eau sera au village très bientôt !!!! Pourtant depuis l’année dernière ils ont construit 2 antennes pour les téléphones portables !!!! Ça se modernise !!!

    <o:p></o:p>

    Lundi 04 02 08

    Il faut encore faire rouler la voiture : nous irons chercher de l’eau à la pompe d’un village plus loin,   puis revoir la grotte de la vierge. Nous donnerons les médicaments au dispensaire puis direction l’école, mais le directeur n’est pas là. Rendez-vous pris pour demain à 10h au moment de la récréation.

    Après-midi tranquille avec petite sieste, puis douche !

    Le soir : séance de cinéma dans la cour de la maison : Kirikou et la sorcière. De nombreux voisins sont là !

                        

    <o:p></o:p>

    Mardi 05 02 08

    Direction l’école pour la remise du matériel fourni par l’école Flornoy de Bordeaux, et d’un ballon de football offert par le club des Girondins de Bordeaux. Merci à tous ces généreux donateurs.              

    Le soir, 2° séance de cinéma : Léo, le roi de la jungle. Sans doute un peu difficile pour des personnes qui ne comprennent pas bien le français !!! D’où la question : quels films peut-on leur proposer ?

    <o:p></o:p>

    Mercredi 06 02 08

    Préparation de la mise à jour du blog sur l’ordinateur.

    Entre temps arrive une voiture française (un Polonais et une Française). Ils voyagent en Afrique avec une vielle R18 (sans roue de secours) !!! Nous leur offrons le café, ce qui nous permettra de discuter de leur voyage et nos différentes expériences. Puis ils reprendront la route vers Ouaga ….

    Nous faisons malgré tout réparer notre pneu .... on ne sait jamais !!!!

                             

    Cet après-midi : marché. Il est au village tous les 5 jours ! Puis visite aux femmes qui vendent le bissap

                                           

     et pour cette occasion font la fête !!! Il y a des musiciens, elles dansent et j’y (M.F) participerai : grand moment encore !

               

    Ce soir : 3° séance de cinéma : Kirikou et les bêtes sauvages puis petit feu d’artifice. Demain nous partirons ………..

    <o:p></o:p>

    Jeudi 07 02 08

    Après un grand rangement, départ à 9h45. Il faut dire au revoir à tous nos plus proches voisins !! Peut-être à l’année prochaine !!!

    Reprise de la piste vers Nouna, puis Bobo. La piste est très mauvaise, et il fait très chaud : plus de 40° !!!! Nous nous arrêterons souvent pour boire.

    Vers 17h30 arrêt pour le soir à environ 60km de Bobo : installation et bonne douche bienfaitrice après cette chaude journée !!!

    <o:p></o:p>

    Vendredi 08 02 08

    Reprise de la piste, puis goudron jusqu’à Bobo : là, recherche d’un cyber pour vous donner des nouvelles, faire des courses et rechercher un pneu de rechange !!!

    Après le cyber, petit repas dans un maquis. Puis recherche d’un pneu de rechange …… mais difficile à trouver. Nous avons un guide avec nous. En guise de pneu, nous trouvons une portière avant droite en remplacement de la notre qui est toute rouillée !!!! Il va falloir la repeindre et la remettre en place !!! Il faudra revenir demain matin. En attendant, toujours recherche d’un pneu ………. Mais vainement ! Nous irons dormir dans la brousse à <st1:metricconverter productid="10 km" w:st="on">10 km</st1:metricconverter> de Bobo et là comme tous les soirs, la douche sera la bienvenue !!!

    <o:p></o:p>

    Samedi 09 02 08

    Rendez-vous avec notre guide à 9h. Nous allons ensuite chez le carrossier pour la portière. Elle n’est pas encore peinte, mais cela sera très vite fait. Vient alors le démontage de la notre puis grand moment : le remontage de la nouvelle !!!! Ce ne sera pas chose facile : c’est une porte de HJ 60 qui n’avait pas les vitres électriques … il faudra trouver la place de mettre le moteur, de la mettre droite et qu’elle ferme correctement !!!! Cela va durer jusqu’à 16h !!!! Nous mangerons sur place à l’arrière du véhicule comme tous les jours. Une fois la portière terminée,  

    nous repartirons à la recherche d’un pneu …. Mais un pneu en <st1:metricconverter productid="33 pouces" w:st="on">33 pouces</st1:metricconverter> il n’y en a pas ! Nous reviendrons passer la nuit à notre coin de la veille.

    <o:p></o:p>

    Dimanche 10 02 08

    Cette fois, direction Banfora, Douna, Sindou avec ses falaises,

               

    puis Baguéra et Néguéni avec les falaises de Niansoroni,

               

    où nous découvrirons de très beaux paysages. Dommage que la piste n’aille pas plus loin. Nous dormirons dans la brousse sous une allée de manguiers !!!!

    <o:p></o:p>

    Lundi 11 02 08

    Il faut revenir à Sindou puis route vers Tourni où il y a (d’après la carte) des chutes …. Mais nous ne trouverons qu’un barrage !! Reprise de la route vers Orodarat et retour à notre coin de bivouac à <st1:metricconverter productid="10 km" w:st="on">10 km</st1:metricconverter> de Bobo !!!

       

    <o:p></o:p>

    Mardi 12 02 08

    Départ de Bobo, plein de gasoil (583 Fcfa le litre ou 0,89€), route vers Ouagadougou. Nous y serons vers 17h et nous installerons comme les autres années dans le parc de l’hôtel Okinn.

    <o:p></o:p>

    Mercredi 13 02 08

    Nous déposerons à 9h les passeports à la sûreté pour l’obtention du visa de l’entente : 60 jours, avec 2 photos pour 25000 Fcfa (38,11€) par personne. Nous l’aurons demain vers 17h.

    Entre temps la vitre de notre nouvelle portière tombe …. Il faudra bidouiller pour la remettre en place, puis, lessive et maintenant cyber pour vous donner de nos nouvelles. Nous avons mis plusieurs personnes sur la recherche de pneus en <st1:metricconverter productid="33 pouces" w:st="on">33 pouces</st1:metricconverter> mais personne n’en a encore trouvés sur Ouaga …. Attendons… Nous sommes là jusqu’à vendredi matin, on verra bien …

    De retour du cyber, Jacques était en pourparlers avec 3 jeunes hommes au sujet des pneus. Plus tard, ..... Nous nous sommes aperçus de la disparition de notre téléphone portable. Il n'est donc plus possible de nous joindre au 06 15 13 38 67 , la carte Sim est bloquée. Il reste pour les urgences le téléphone satellite (voir le numéro à la rubrique contacts possibles).

    Jeudi 14 02 08

    Ce matin, nous avons enfin trouvé un pneu neuf en <st1:metricconverter productid="33 pouces" w:st="on">33 pouces</st1:metricconverter> !!! Mais cher !!! Nous sommes ainsi plus tranquilles...au cas où.......

    Puis, nous avons fait des courses et rencontré l'Equipage : POLLUX ........ Français en voyage. Depuis 1 et demi en Afrique de l'Ouest avec un site sur Internet.
    Cet après-midi, nous aurons nos visas de l'Entente et demain matin, nous partirons direction le Togo !!!!

    Après la mise à jour du blog au cyber, nous sommes partis à Sûreté de Ouaga (point GPS : 12° 21,53N ; 01° 32,41W) pour récupérer les passeports avec les visas de l’Entente. M.F l’aura à 17h30 et Jacques à 18h !!! (« Ils » étaient en réunion !!!). En attendant nous avons revu le fourgon 35 (rencontré à Nouakchott à Ménata) et un autre fourgon 34. Ils décideront alors de nous suivre dans le parc de l’hôtel Okinn. Le « 34 » repartira chercher l’autre fourgon laissé chez les sœurs mais ne ils ne reviendront pas ??? Nous passerons donc la soirée autour de l’apéro (jusqu’à 1h du matin !!!) avec le Français et le Canadien du « 35 ». Discussions très intéressantes car ce sont de grands voyageurs (Inde, Amérique du sud etc….)


    Vendredi 15 02 08

    Départ, direction le Togo. L’ « Harmattan » s’est levé, dommage le paysage est tout gris !

    Vers 14h, nous nous arrêterons à Tenkodogo (ville où nous avons eu notre accident l’an passé). Nous rendrons visite au tôlier et au peintre qui ont été, bien sûr, ravis de nous revoir.

                  

    Du coup, la voiture aura droit à son lavage annuel !!!

    Le soir, bivouac à 20km de la frontière togolaise.


    Samedi 16 02 08

    Passage des frontières ….. Assez rapide, nous avons le visa de l’Entente, il ne nous reste plus qu’à prendre le laissez-passer pour la voiture : 5000Fcfa (7,62 €) .

    Maintenant, direction le sud en essayant de passer par des pistes non déjà faites. Le Togo est toujours aussi vert, boisé et vallonné. Les pistes sont souvent en mauvais état, parfois trialisante, il y aura même un gué à passer sue la rivière Koumongou !!!

    Premier arrêt sous un baobab  :                                                                                                            

    Le soir, arrêt bivouac, bien sûr sous un arbre : Installation, puis douche : M.F commence : Quel bonheur !!! Mais dès la douche terminée, piqûre au pied par une abeille. Jacques prend alors sa douche et ….. Invasion d’abeilles. Nous essayons de les faire fuir : 5 sur 5, allumer une spirale, feu etc …. Mais elles deviennent agressives, piquent Jacques ….. Obligés de se réfugier dans la voiture. La nuit tombée ….. Elles repartent : OUFF !!! Nous pouvons finir la soirée tranquille !!!


    Dimanche 17 02 08

    À 5h45 le jour se lève, la première abeille est là : il faut tout ranger très rapidement avant une nouvelle attaque. Nous repartons très vite pour trouver un endroit plus loin pour déjeuner, faire la toilette, la vaisselle et tout ranger correctement. Premier arrêt : encore une abeille, nous repartirons plus loin et là ….. Nous serons tranquilles !!!

    Après le repas de midi avant Kanté, nous reprendrons le goudron. Un peu plus loin, nous nous arrêterons à une pompe sur le bord de la route pour rincer le linge qui est dans la « machine à laver ». Encore plus loin, dans une montée, un camion arrivant en face, se couche en travers de la route devant nous !!!

               

    La route Nord/Sud du Togo est coupée ….. Jusqu’à quand ??? Nous passerons très très doucement entre le camion et le ravin pour ne pas passer la nuit là ! À Niamtougou nous ferons quelques courses avant le bivouac du soir.


    Lundi 18 02 08

    Nous décidons d’explorer la partie ouest de Kara, donc direction le Ghana et juste avant la frontière direction le sud. Nous traversons de belles régions, les gens souriants, et il fait très chaud !!! Là aussi les pistes sont mauvaises et souvent trialisantes : région très boisée, villages producteurs de charbon de bois (donc beaucoup de forêts brûlées) et nombreux champs d’ignames.

    Le bivouac du soir est très attendu car la douche est toujours un vrai bonheur !!!


    Mardi 19 02 08

    Le vent s’est levé très tôt. Il souffle très fort. Difficile de faire tout notre train-train du matin, tout s’envole !!!!

    Nous reprenons la piste vers Bassar où nous retrouverons le goudron (mais en mauvais état) direction Sokodé. Il est 12h et je suis à l’ordinateur pour préparer la mise à jour du blog. Pendant ce temps, Jacques explore les alentours et trouve des traces (crottes et empreintes de pattes dans le ruisseau) d’éléphants que nous ne verrons pas ! Où sont-ils passés maintenant ?

    Après le repas …. Cyber à Sokodé, si tout va bien !!!

    Voilà j'y suis !!!! C'est très lent mais vous aurez quand même des nouvelles.

    Après Sokodé, nous avons pris la route vers l’Est. Nous sillonnons le Togo en zigzag.

    <o:p></o:p>

    Mercredi 20 02 08

    Nous suivons les pistes qui longent le Bénin. Les pistes sont toujours aussi défoncées par la saison des pluies,

              

    les forêts impénétrables ou brûlées !!!!

    <o:p></o:p>

    Jeudi 21 02 08

    Nous sommes repartis vers l’ouest. Pistes toujours en mauvais état, parfois trialisantes, ponts parfois reconstitués avec des planches, mais là, nous montons sur les plateaux. Nous trouvons des paysages magnifiques, dommage que l’harmattan voile le ciel et nous empêche de vous procurer de belles photos !!! Les arbres sont majestueux et immenses, la végétation est dense et très verte (sauf quand elle est brûlée !!!)

     

                          

    En redescendant, plusieurs personnes nous avertissent que l’on ne passe pas plus loin : « les ouvriers démontent le pont pour en refaire un neuf ». D’autres nous disent que l’on peut passer. Que faisons nous ? Nous avançons, on verra bien ! Effectivement, nous nous retrouverons sur les lieux des travaux : ils sont entrain de découper le pont au chalumeau, mais …..  Avec les restes, nous réussirons quand même à passer !!!

    Encore une journée pleine d’aventures !

    <o:p></o:p>

    Vendredi 22 02 08

    Nous sommes de nouveau à l’Est du Togo, direction le barrage de Nangbéto, peut-être aurons nous la chance de trouver de l’eau claire !!!! Effectivement il y a un grand barrage avec une grande retenue d’eau, mais pas très visible à cause du mur. Après plusieurs kilomètres de piste, nous retrouverons le fleuve Mono où je  (M.F) ferai une grande lessive. Il faut en profiter, il y a beaucoup d’eau ! pendant ce temps, Jacques fait la sieste dans le hamac !

    <o:p></o:p>

    Samedi 23 02 08

    Direction Lomé !!!

    Sur le bord de la route nous trouverons de nombreux vendeurs d'agoutis !!!!

     

    Bon appétit !!!!

    Nous serons à Lomé vers 11h. Après plusieurs jours de brousse quel changement !!! Nous avons voulu couper au plus court, et nous sommes retrouvés en plein marché !!!! très très très difficile de se frayer un chemin !!!

                       

    Nous voici au bord de l’océan !!!

    OUFFF !!! Mais, ce n’est pas terminé, nous ne sommes pas dans le bon sens sur une voie à sens unique. Il faudra aller faire demi-tour eu feu suivant (c’était interdit et nous ne le savions pas)…. Et là …….. Il y avait un policier : « papiers du véhicule, permis de conduire et … au commissariat à côté ». Nous nous en sortirons bien : après discussions, rien à payer !

    Il fait chaud, humide, et nous sommes épuisés par la traversée de la ville. Avant de rejoindre le camping : Chez Alice un peu plus loin, nous prendrons notre repas dans un petit restaurant : ça fait du bien de temps en temps !

    Vers 14h nous arrivons au camping (le même que l’an passé) et là …. Nous retrouvons le fourgon 35 avec Dominique et son passager Canadien !!!

    Nous nous installons, heureusement il y a un peu d’air … ça fait du bien, car la chaleur est très humide.

    Il me reste à trouver un cyber pour vous envoyer toutes ces nouvelles.

    Pas de chance, celui qui se trouvait à côté du camping est fermé ! Il faudra attendre lundi pour aller à un cyber plus loin.

    <o:p></o:p>

    Dimanche 24 02 08

    Journée de repos. Il fait très chaud et humide.

    Il faudra cependant faire quelques courses le matin, et l’après-midi sera réservé aux discussions avec les Français dans le camping. Cela se terminera par un apéro commun jusqu’à 22h !!! Mais toujours des moments très agréables, chacun faisant part de ses différentes expériences !!

               

    <o:p></o:p>

    Lundi 25 02 08

    La journée commencera par de la bidouille sur la voiture : plus de clignotant avant gauche. Ce n’est pas grave en soit, mais la voiture a 20 ans et le porte ampoule est tout rouillé !!! Après une heure de patience tout refonctionnera correctement.

    Il est 11h et je suis là pour vous donner des nouvelles. Le départ de Lomé est programmé pour demain. Cet après-midi certainement plage !!!

    Comme prévu, l’après-midi nous sommes allés faire un petit tour à la plage. L’eau était chaude, mais beaucoup de vagues et de courant. Nous nous sommes contentés de nous tremper les pieds, mais au bord de l’eau nous avons un peu d’air !!!! Ici le climat est difficile à supporter, on transpire dès le matin !!!!


    Mardi 26 02 08

    C’est le départ pour le Bénin. Après avoir payé le camping (1000Fcfa par personne et par nuitée), nous avons posté le courrier, fait quelques courses, le plein d’eau et direction la frontière.

    Dernière petite halte à Aného au bord de l’eau et c’est l’épreuve pour Jacques. En ¾ d’heure nous sommes au Bénin. Nous avons le visa de l’entente, donc pas de problème et nous avons payé 6000 Fcfa pour le laissez-passer touristique de la voiture.

    Au fait le gasoil au Togo  est 500 Fcfa le litre et au Bénin 430 Fcfa.

    A midi nous retrouverons notre bord de plage à la mission catholique de Agoué. Nous y sommes bien et tranquilles. Après manger nous irons un peu plus loin voir les pêcheurs pour acheter du poisson. Mais il n’y en a pas aujourd’hui. Nous repartirons bredouille et là ……… nous nous ensablons !!!!! Il faudra creuser avec la pelle !!! Pourtant il y a beaucoup de monde autour de nous : « Si on t’aide, tu nous donnes cadeau !!! »  Nous creuserons seuls.  Quand, malgré tout, un autre homme d’une autre case, osera nous aider (sans cadeau), il y aura alors discussion entre les divers habitants du quartier !!!!! Merci quand même à ceux qui ont bien voulu nous aider sans avoir de cadeau.

    Nous irons un peu plus loin tirer un filet et acheter du poisson tout frais sorti de l’eau !!!!

    Le soir nous retournerons à côté de la mission catholique au bord de l’eau,  pour passer la nuit.

                  


    Mercredi 27 02 08

    Le soleil est à peine levé, nous transpirons !!!!

    Direction Ouidha. Nous rencontrons sur la route un véhicule français Land (34) qui avait des problèmes : il s’est fait enfoncé le derrière du véhicule par un véhicule béninois et le Français est en tord (c’est ce qu’ils disent »!!!! Obligé de faire venir la gendarmerie, mais maintenant problèmes avec la gendarmerie !!!! Il ne faut pas avoir d’accident en Afrique !!!!!

    Arrivés au bord de l’eau à Ouidha,

                                

    nous retrouverons notre petit espace tranquille chez un député. L’après-midi Jacques ira pêcher ….. Mais comme d’habitude, reviendra bredouille !!!!


    Jeudi 28 02 08

    Nous avions rendez-vous avec les tireurs de filet à 10h, nous y étions mais le filet était encore trop loin. Nous décidons de reprendre la route et cette fois ci vers le nord, nous quittons la côte.

    Le soir, bivouac près d’un village. Nous avons à peine le temps de prendre la douche

                       

    que commence le défilé des habitants du village. Ils seront raisonnables, repartiront, mais nous leur avons fait la promesse d’y passer le lendemain matin en repartant.

    L’orage gronde ….. 3 gouttes d’eau et ….. Seulement un ciel illuminé d’éclairs !


    Vendredi 29 02 08

    6h30 déjà des visiteurs et nous sommes encore au lit !!!!!

    Après quelques palabres ils repartiront. Plus tard, visite des 3 chefs des villages alentours. Chaque groupe venant avec son interprète. 

    Comme promis, nous sommes passés au village le plus proche : rencontre avec tous nos voisins, quelques photos et nous reprendrons la route.

                  


    Plus loin, nous croiserons le fourgon (34)  rencontré à Ouaga. Petite discussion et chacun reprend sa route.

    A midi nous mangerons sous des anacardiers (noix de cajou)

                     

    et aurons la visite de chasseurs avec arme !!!!! Fabrication locale !!!!!

    Cet après-midi nous avons fait le choix de nous arrêter de bonne heure pour avoir le temps de préparer tranquillement la mise à jour du blog. Là aussi nous sommes sous des anarcadiers (en faisant bien attention qu’il n’y ait pas de fourmis rouges en nombre dans le secteur !!!). Là aussi nous rencontrerons des chasseurs de « rats » mais avec un bâton !!! Jacques ira voir pour s’informer de la technique….. Les rats sont vraiment très petits !! Ils ne font pas encore partie de notre alimentation !!!!

    Après les abeilles, les fourmis rouges, ce soir, la lumière allumée, ce sera une invasion de termites volantes que Jacques calmera avec le chalumeau !!!!

    Demain, il est prévu de prendre la route vers Parakou pour trouver un cyber et vous donner des nouvelles.


    Samedi 01 03 08

    Départ donc vers Parakou. Nous y serons à 14h30 et ne trouverons un cyber qu’à 15h15 !!!!

    Nous y sommes, ouffff !!! et il fait très chaud : plus de 40° !!!

    Après le cyber, nous nous sommes occupés de notre voiture : il faut bien la bichonner car c’est grâce à elle que nous pouvons voyager et partager des moments inoubliables !

    Nous commencerons par la vidange : <st1:metricconverter productid="10 litres" w:st="on">10 litres</st1:metricconverter> d’huile : 23700 Fcfa, plus la main d’œuvre 5000 Fcfa.

    Avant que nous tombions en panne dans la brousse, nous décidons de faire changer le disque d’embrayage (que nous avons dans une malle). Le mécano se propose de le faire demain pour 15000 Fcfa. Vous pensez bien que nous sautons sur l’occasion. Rendez-vous pris pour demain 9h.

    Nous repartirons 30kms avant (lieu du repas de midi, ma foi bien sympathique) pour y passer la nuit.

    <o:p></o:p>

    Dimanche 02 03 08

    Lever de bonne heure pour être au rendez-vous. Nous y serons à 8h45. Le mécano est là. Nous irons un peu plus loin dans un « garage » où il y a soit disant une fosse : c’est en fait un pont. Mais la main d’œuvre est là. Il faudra 1h pour démonter et 1h30 pour remonter. Tout est fait correctement : Jacques surveille malgré tout !

    Comme promis nous payons 15000 Fcfa et partons faire quelques courses avant de repartir dans la brousse.

    <o:p></o:p>

    Lundi 03 03 08

    Réveil très agréable par un concert exceptionnel d’oiseaux !!!

    Dans la matinée, nous profiterons d’une pompe (inoccupée pour le moment) pour faire la lessive. Jacques en profitera pour rattacher le pot d’échappement : il y a toujours quelque chose à faire sur un véhicule de cet âge (20 ans au mois d’août !!).

    Pendant le repas de midi le linge sèchera et nous repartirons sur la piste direction le nord !

    <o:p></o:p>

    Mardi 04 03 08

    Grand jour : notre chère et tendre voiture va passer le cap des <st1:metricconverter productid="500000 km" w:st="on">500000 km</st1:metricconverter> dans la brousse !!! Arrêt photo obligé !!!!

             

    L’après-midi nous retrouverons le goudron à Kandi où nous referons le plein de gasoil et d’eau avant le passage de frontière prévu demain.

    Dernier bivouac au Bénin, comme souvent : sous des manguiers (quand on le peut !).

    <o:p></o:p>

    Mercredi 05 03 08

    Jacques se prépare à l’épreuve du passage de frontières !!!

    Cela durera en tout 1h, mais quelle chaleur déjà !!! Nous avons depuis le Burkina notre visa de l’entente, donc pas de problème et n’ayant pas de carnet de passage en douane (comme d’habitude) on payera le laissez-passer touristique pour la voiture : 3000 Fcfa. Tout va bien. Nous sommes au Niger !

    Nous faisons encore quelques courses avant de prendre la piste le long du fleuve Niger. Toujours aussi agréable (pour le moment) ! Il fait très chaud : l’après-midi le thermomètre montera à 45,5° !!! Aussi, dès notre arrivée au bord du fleuve, nous n’avons pas résisté et avons pris un bon bain rafraîchissant !!!!

      


    Nouveauté cette année : nombreux contrôles de gendarmerie (même sur la piste).

    <o:p></o:p>

    Jeudi 06 03 08

    Nous poursuivons notre remontée, mais la piste est très mauvaise. Dommage car le paysage est superbe !

    Nous nous rapprochons de la capitale, Nous nous arrêterons de bonne heure pour ne pas rentrer dans Niamey cet après-midi. Étant donné la chaleur nous prendrons plaisir à se doucher plusieurs fois. Nous sommes seuls, isolés …. Vive la douche en plein air !!!!

    J’en profite (M.F) pour préparer sur l’ordinateur la mise à jour du blog prévue demain matin en ville.

    Au moment de se coucher ??? Des cris de chacals partant en chasse !!! C’est impressionnant dans la nuit.

    En plus nous venons de retrouver le beau ciel étoilé d’Afrique !!!

    <o:p></o:p>

    Vendredi 07 03 08

    Départ vers Niamey : prévisions : cyber, courses, banque et si possible avant midi afin de fuir la ville avant la grande chaleur !!!

    ATTENTION au prix du carburant au Niger !!! Cette année 664 Fcfa le litre de gasoil au lieu de 511 Fcfa l'an passé !!

    Au Bénin : 430 Fcfa !!! Alors faites le calcul et des réserves si vous pouvez !

    Il est 10h et je suis donc au cyber pour vous donner des nouvelles.

    Vous voyez tout va pour le mieux !!!! la chaleur en plus … parfois plus de 45° l’après-midi, 30° le soir en se couchant et 22° le matin au réveil !!!

    Nous pensons à vous qui êtes en hiver ………

    Après le cyber, nous avons fait des courses et les différents plein (eau et gasoil) avant de ressortir de Niamey et prendre la route direction Gao (Mali).

    A midi repas sous les manguiers au bord d'un oued à sec !!!

             

    Toujours de nombreux contrôles, mais pas de problème.

    Ici, au Niger, les personnes marchent beaucoup moins, ils attendent un « taxi ». Comme nous faisons local, on nous sollicite souvent !!!!

    Nous avançons tranquillement vers Gao. Le goudron est terminé quoique parfois déjà en réfection.

    <o:p></o:p>

    Samedi 08 03 08

    Nous ne sommes pas loin de la frontière. Nous avons eu pas mal de moustiques …. (pas très loin du fleuve et de ses marécages !!!)

    Au bord de la route nous avons vu un superbe troupeau de zébus !!!

    Le passage de la frontière du Niger assez rapide, en deux fois car il faut passer d’abord le poste de douane, puis <st1:metricconverter productid="37 km" w:st="on">37 km</st1:metricconverter> plus loin, le poste de police (perdu dans le désert, comme ils disent !!).

    Encore plus loin, on arrive au Mali : nous avons déjà le visa (double entrée pris à Nouakchott), puis passage à la gendarmerie et enfin à la douane malienne !!! Il faudra payer 5000 Fcfa pour le laissez-passer touristique pour la voiture (normal) plus 5000 Fcfa pour travail supplémentaire (c’est samedi !!!). Obligés de revenir à la police faire viser le laissez-passer, puis direction Gao.

    Nous y serons 16h30. Nous irons au camping (dans un hôtel) pour cette nuit. Mais, nous avions oublié les « joies » de la ville et des hôtels !!! (va et vient sans cesse de véhicules, aboiements des chiens, coqs, ânes, pintades, muezzin, etc …..

    <o:p></o:p>

    Dimanche 09 03 08

    Après discussion avec des personnes de l’hôtel, nous apprenons qu’Ibrahim (directeur de l’Ecole des sables de Taboye) est à Gao.

    Après avoir fait quelques courses, nous le retrouverons dans la soirée, dans sa maison, avec …. Sébastien David de Bordeaux qui reprend l’avion le lendemain matin : moment de retrouvailles !!! C’est toujours agréable ! Il y a également 3 Français (équipe de tournage pour un documentaire sur l’Ecole des Sables) et 1 Français venu en 4L depuis <st1:personname productid="la France" w:st="on">la France</st1:personname> en passant par l’Algérie !!

    <o:p></o:p>

    Lundi 10 03 08

    Départ de Sébastien pour <st1:personname productid="la France" w:st="on">la France</st1:personname> à l’avion de 8h, et arrivée de la femme du Français venu en 4L.

    Nous passerons la journée à Gao : courses diverses avant de partir tous à 17h45 vers Taboye. Nous y arriverons à la nuit : 19h10. La piste est un peu meilleure que l’an passé. Il paraît même qu’un jour elle sera goudronnée jusqu’à Bourem !!!

    Les enfants de l’internat sont là, ce sont les retrouvailles !!! Grande joie !!!

    Après un repas pris tous ensemble (les Français) offert par Ibrahim, nous nous installerons pour la nuit.

                        

     Quelle belle nuit étoilée !!!

    <o:p></o:p>

    Mardi 11 03 08

    Journée de repos sur place. Il fait très chaud, nous irons (matin et après-midi) faire un tour au bord du fleuve pour nous rafraîchir !

     

    Deux petits incidents pour nous :

    -         ma montre ne fonctionne plus, pas de montre dans la voiture, il ne reste plus que l’heure indiquée par le téléphone Thuraya !!! (c’est difficile pour moi !!!)

    -         lors d’un fort coup de vent, notre parasol se casse. Il faudra, sous le soleil, trouver un moyen de le réparer. Chose fût faite !

    Voici les enfants (touaregs) de l'internat entrain de manger :

                                         

    Remise  au directeur (Ibrahim) d'un ballon offert par le club des Girondins de Bordeaux

                           

    Le soir : séance de cinéma pour les enfants : Kirikou et les bêtes sauvages, suivie d’un petit feu d’artifice.

    <o:p></o:p>

    Mercredi 12 03 08

    C’est le départ. Ça y est nous sommes décidés : nous prendrons la piste de Bourem puis direction Tombouctou : il faut bien innover !

    A Bourem, nous faisons un complément de gasoil et … c’est parti !

    La piste est agréable parfois avec du sable (mais ça passe), beaux paysages, mais beaucoup de vent. Le repas de midi sera donc rapide.

    Le soir bivouac dans les dunes après Bamba : tranquilles.

                 

    <o:p></o:p>

    Jeudi 13 03 08

    Reprise de la piste vers Tombouctou. Nous y serons à 14h30.

    Nous en profitons pour refaire les pleins de gasoil et d’eau.

    Maintenant direction Douenza. Il faut prendre le bac : C’est  l’après-midi et pas beaucoup de clients !!! Si nous montons seuls ce sera 10000 Fcfa, sinon, à 4 voitures ce sera 2500 Fcfa par  voiture. Nous choisissons de passer la nuit dans la brousse et revenir demain matin pour trouver d’autres véhicules.                    

    <o:p></o:p>

    Vendredi 14 03 08

         Nous nous levons de bonne heure : lever du soleil dnas la brousse

               

    Nous sommes au Bac à 7h15. Effectivement il y a d’autres véhicules. Nous montons avec un camion et là …. Il faudra payer 4000 Fcfa et le camion 5000 Fcfa. Tant pis !!

     

    Nous sommes de l’autre côté. Début de piste  dans des marécages asséchés !!! Puis mauvaise piste  (tôle ondulée) en latérite. C’est dommage car les paysages sont beaux !!

    Aujourd’hui, deux nouveaux incidents : le pot d’échappement est dessoudé, plus loin ce sera une nouvelle crevaison !!

    Arrivés à Douenza à 15h30 : plein de gasoil, réparation de la roue (impossible, donc remplacement par notre pneu neuf acheté à Ouagadougou), puis réparation du pot d’échappement. Ce ne sera qu’une demi réparation car impossible de souder le dessus, tant pis c’est mieux que rien !

    Le soir, nouveau bivouac de rêve à quelques kilomètres de Douenza, dans la brousse et près de la falaise : nous sommes bien !!! Il y a beaucoup de vent et il fait chaud !

          

    <o:p></o:p>

    Samedi 15 03 08

    Direction Sévaré : pour voir Willy, faire des courses, les différents pleins et le cyber.

    Mais voilà, pas de Willy … Nous mangerons à midi dans la brousse, j’en profiterai pour faire la lessive, préparer la mise à jour du blog et retour à la ville où nous sommes d’ailleurs. Mais quelque chose me travaille …. Je pense que ce matin lorsque j’ai fait des courses à l’épicerie, il y a eu une erreur dans les comptes. Nous décidons d’y retourner mais ……… sur le chemin, coup de sifflet de la police : contrôle des papiers du véhicule et …. Petite infraction : nous avons les vitres arrières teintées et d’après un décret présidentiel c’est maintenant répréhensible. Il fait chaud, nous sommes déjà en colère après l’épicerie, la discussion avec le policier démarrera mal. Nous expliquons notre situation. Nous allons récupérer notre argent (erreur de 10000 Fcfa, c’est pas rien !!). Retour à la police. Jacques devra palabrer plus d’une heure. Il faudra montrer également les carnets de vaccination (valables 10 ans, il ne le savait pas !!!). Nous sommes menacés de fourrière et de 15000 Fcfa d’amende !!! Bien que, comme le policier le dit « Nous n’avons pas besoin de vous pour vivre » à la fin si on donne un cadeau tout s’arrangera. Jacques craque et donne un ballon. Les policiers joueront un match en pensant à nous !!!! Avant de repartir, Jacques demande ce qu’il faut faire si nous sommes de nouveau arrêtés pour la même infraction. D’après le policier, il faut dire que nous sommes fatigués !!!! Pensez ce que vous voulez.

    Nous irons ensuite au cyber, mais la journée continue mal, il est fermé jusqu’à lundi !!!!

    Nous décidons de poursuivre notre route et d’aller dormir dans notre brousse préférée !!!

    Nous ne sommes pas encore sortis de Sévaré, que, nouveau coup de sifflet de la police à un autre carrefour : Le policier se présente, nous demande les papiers du véhicule en disant : « Nous sommes là pour vous emmerder » !!! (Le téléphone fonctionne bien !!) N’est ce pas de la provocation ? Nous gardons notre calme et repartirons sans rien dire.

    Voilà une confirmation que les policiers de l’Afrique de l’Ouest, imbus de leur fonction et de leur uniforme, harcèlent les touristes, seuls à pourvoir à « banquer » !!! Car malgré toutes les infractions et l’état de leurs véhicules les Africains ne peuvent pas payer les amendes ….

    Très contrariés par cette fin de journée, nous bivouaquerons non loin de là dans la brousse et savourerons les joies de la nature !!!!

    <o:p></o:p>

    Dimanche 16 30 38

    Départ pour Ségou. Nous respectons scrupuleusement toutes les signalisations de peur qu’un policer véreux ne trouve prétexte à nous dresser une contravention !!!

    Sur la route nous nous arrêterons acheter des calebasses et Jacques (comme toujours) avec les enfants !

     

    Tout se passera bien. Il est 16h25, nous sommes à Ségou, dans un cyber pour vous donner enfin des nouvelles.

    Vous voyez, tout se passe bien pour nous. Chaque jour quelques nouvelles aventures … qui mettent « du piment » au voyage !!!

    Nous avons pris aussi une décision, cette année nous ne passerons pas par le Sénégal (pour diverses raisons). Nous rentrerons directement par <st1:personname productid="la Mauritanie" w:st="on">la Mauritanie</st1:personname>, Maroc etc ….vous connaissez la suite …….

    <o:p></o:p>

    Lundi 17 03 08

    Après une bonne douche hier soir sans vent, nous avons passé une excellente nuit sous un karité au milieu de la brousse et des petits oiseaux même des perroquets !!!

    Aujourd’hui, direction Bamako. Nous y serons à 11h45 pour y faire les pleins d’eau, de gasoil et quelques courses. Nous mangerons (comme à l’aller) au petit restaurant (cantine) à côté de l’ambassade du Burkina. Ce qui nous permettra de sortir de la capitale à 14h sans trop rentrer dans la ville.

    La route est bonne et il fait très chaud !!! Le goudron est maintenant terminé entre Didiéni et Diéma. Le Mali fait comme les autres pays de l’Afrique de l’ouest, elle a instauré les péages : espérons que ce sera pour entretenir le réseau routier !

    Petite pause de l'après-midi :

    Le soir, nous nous arrêterons un peu après Didiéni.

                    

                  

    <o:p></o:p>

    Mardi 18 03 08

    Nous avons décidé de rentrer en Mauritanie par la piste. Nous irons donc jusqu’à Kayes et monterons direction Kiffa en passant par Kankossa.

    Donc aujourd’hui, direction Kayes. Depuis Diéma, le paysage devient assez désertique et sec.

    Ce qui nous posera des problèmes pour les différents arrêts de la journée à l’ombre car il fait encore très chaud !!

    Plus de manguiers, plus de karités, nous dormirons sous un baobab (sans feuilles à cette saison) à 40km de Kayes.

    <o:p></o:p>

    Mercredi 19 03 08

    Arrivée à Kayes vers 9h30 : Plein d’eau, plein de gasoil et recherche difficile de bières pour traverser <st1:personname productid="la Mauritanie" w:st="on">la Mauritanie</st1:personname> et la remontée du Maroc. Nous en sortirons vers 11h, direction Kiffa par la piste. Le départ dans la forêt de baobabs

    ne correspond pas aux points que nous avions, mais plus loin nous les retrouverons. La piste est défoncée, c’est dommage car nous sillonnons dans une forêt de baobabs qui ne fournissent pas d’ombre ! Nous mangerons donc à midi sous un épineux !!! et le soir dormirons sous un baobab.

    <o:p></o:p>

    Jeudi 20 03 08

    Nous poursuivons notre piste vers le nord, mais à la sortie d’un village nous nous trompons de piste et partons vers le nord-ouest. Cela nous permettra de découvrir un nouvel itinéraire. Dans chaque village nous demanderons la direction de Kankossa. Nous y serons à 15h après avoir traversé une région sablonneuse avec des de nombreux palmiers. C’est très agréable. 

           

       

    Là, nous retrouvons la piste prévue et dormirons dans les dunes au milieu des troupeaux de vaches qui d’ailleurs nous feront pas mal de bruit la nuit.

    <o:p></o:p>

    Vendredi 21 03 08

    Arrivée à Kiffa à 9h45. Nous sommes très bien reçus par les autorités. Nous faisons donc calmement toutes les formalités : assurance (4200 UM), police (nous avions un visa de 3 mois plusieurs entrées pris à Nouakchott à l’aller), puis la douane. C’est vendredi (jour férié), donc personne, il faudra aller chercher chez lui le Colonel des douanes, qui en définitive nous fera le laissez-passer touristique pour le voiture gratuitement !!!! La journée commence très bien.

    Ici aussi, nous ferons le plein de gasoil, et d’eau (difficile à trouver), nous serons obligés d’aller chez un particulier. A 11h30 tout est fini, nous sortons de Kiffa direction Nouakchott.

     

                             

    Le soir nous dormirons dans les dunes un peu avant Magta Lahjar, cette fois ci en compagnie des chèvres.

                                              

     Il fait encore très chaud. Nous nous couchons vers 8h, il fait encore 32° et avec la pleine lune !!!!

                                    

    <o:p></o:p>

    Samedi 22 03 08

    Direction Nouakchott. Nous retrouverons le vent mauritanien chargé de sable et plus frais.

    Nous serons dans la capitale à 15h à l’auberge Menata. Pas grand monde : seulement Jef de l’auberge de Tergit, qui remonte en France.

    Après-midi tranquille, le soir nous irons au port pour acheter du poisson tant convoité : depuis le temps !!!!

    <o:p></o:p>

    Dimanche 23 03 08

    Ce sera journée lessive, mise à jour du blog, et repos !!!!

    Après le mise à jour du blog, retour à l’auberge.

    De nouvelles personnes sont arrivées : Allemands, Slovènes, Portugais ! C’est difficile de communiquer, mais quelques mots de français avec quelques mots d’anglais permettent quand même la discussion. C’est toujours intéressant de pouvoir échanger nos différentes expériences.

    Dans la soirée arrivent un véhicule 33 et 13, cela se terminera autour de l’apéro !

    <o:p></o:p>

    Lundi 24 03 08

    Debout de bonne heure car nous devons aller faire recharger notre bouteille de gaz avant la remontée. A 9h10 nous avons donc notre bouteille de 6kg pleine pour 1200 UM (3,5€) ! Ça vaut le coup !

    Puis plein de gasoil (253 UM le litre soit 0,744€ ) et direction le nord.

    Vers 17h nous cherchons un coin avant la frontière pour passer la nuit : c’est difficile car il y a beaucoup de vent et derrière les dunes nous avons le sable qui vole. Nous décidons d’aller dans un camping à Nouadhibou mais …….. De retour sur la route …….  Nouvelle crevaison !!! Dans le vent nous mettons donc notre dernière roue de secours c'est-à-dire le pneu neuf acheté à Ouaga. Désormais ….. plus droit à la crevaison car ici on ne trouve pas de pneu en 33 !!!!

    Nous passons la nuit chez notre hôte de 2002 !!!!, nous sommes seuls et bien à l’abri du vent !!

    <o:p></o:p>

    Mardi 25 03 08

    Grand jour : nous devons passer au Maroc : passages de frontières !!! <st1:personname productid="La Mauritanienne" w:st="on">La Mauritanienne</st1:personname> se passe bien et rapidement (1/4 d’heure) mais la frontière marocaine …..2h avec fouille de la voiture et des bagages en règle !!!!

    A midi, repas à notre petite plage avant la dernière station (d’ailleurs, maintenant, il y en a deux), mais cette fois nous sommes en compagnie des militaires !!! Ils sont tout le long de la côte dans des tentes !!! Ils surveillent la mer !!!

    A 17h30 nous serons au camping de Dakhla et là aussi …….. énormément de vent. L’installation et le repas seront difficiles ! la nuit aussi …. La voiture bouge beaucoup !

    <o:p></o:p>

    Mercredi 26 03 08

    Obligés de déménager pour le petit déjeuner à cause du vent et du sable qui vole !

    Nous allons ensuite en ville chercher un pneu … mais vainement. On fait faire ensuite la vidange, et après quelques courses, nous revenons au camping : nous avons enfin un place libre à l’abri du vent.

    L’après-midi Jacques ira pêcher. Miracle : il attrapera 4 petits poissons !!! Nous sommes  ravis !

    Avant de se coucher, vérification de l’état des batteries : elles sont faibles, nous décidons d’aller faire un petit tour en ville pour les recharger afin de bien démarrer demain matin.

    <o:p></o:p>

    Jeudi 27 03 08

    Ce qui devait arriver, arriva : obligés de pousser pour démarrer !

    Nous allons voir un électricien auto, qui se contentera de rajouter de l’acide dans les batteries et tout ira bien. Nous prenons alors la direction du nord. Toujours beaucoup de vent !

    La voiture démarrera bien après le repas de midi. Dans l’après-midi, arrivés avant Boujdour, nous descendons à la plage. Mais encore beaucoup trop de vent pour pêcher et bivouaquer, nous allons donc au nouveau camping de Boujdour. Quelques camping-cars, et un camion français avec qui nous avions correspondu sur internet.

    Dans la nuit, nous entendons quelques gouttes de pluie, vite, vite, il faut mettre les affaires à l’abri.

    <o:p></o:p>

    Vendredi 28 03 08

    Il tombe encore une petite pluie fine. Rangement rapide, et ………. Pas possible de démarrer !!! On pousse encore. Il faut élucider le problème : direction un électricien auto : diagnostic : nous avons une batterie morte. Me voilà, avec l’électricien, en quête, d’une batterie. Nous en trouvons une pour 775 dh (77,5€).

    Nous repartirons donc vers Laâyoune. Mais ….. à midi, démarrage difficile ! Le problème n’est pas résolu. Un nouvel électricien à Laâyoune, nous change les cosses. D’après lui, plus de problème. Nous verrons bien ! Étant dans le coin des mécanos, nous en profitons pour faire ressouder le pot d’échappement. Cela durera toute l’après-midi.

    Le soir nous irons donc au camping du Roi Bédouin.                                                                                             

    <o:p></o:p>

    Samedi 29 03 08

    Une fois de plus : impossible de démarrer !!! On pousse et nous voilà repartis vers le nord. Que faire ???? Maintenant, il n’est pas recommandé de faire des bivouacs sauvages !!!

    Pour midi, nous nous arrêterons quand même au bord de l’océan, mais … en pente ! Heureusement, car, il faudra encore pousser !

    Le soir, même solution : nous trouverons un terrain en pente pour passer la nuit. Cette fois, nous mesurons la tension des batteries en arrivant, et nous débranchons tout. On verra bien demain.

    <o:p></o:p>

    Dimanche 30 03 08

    C’est tout vu : nous sommes dans le brouillard, il y a beaucoup de vent, et la vieille batterie est vide. Nous avons donc trouvé la panne. En une ½ heure, tout est rangé et direction Agadir pour l’achat d’une batterie. Nous en trouverons une à Marjane pour 799 dh (79,9€).

    Cette fois-ci, nous pensons avoir définitivement résolu notre problème.

    A midi, repas après Agadir, au bord de l’océan et le soir arrivée chez Josie et Hubert à Essaouira.

    Nous retrouvons une partie de la famille : nous avons beaucoup de choses à nous raconter !!!

    <o:p></o:p>

    Lundi 31 03 08

    Prévisions : lessive, mise à jour du blog, repos …………


    En définitive nous resterons 3 jours sur place. Nous profiterons encore un peu de la chaleur, du beau temps, d'une partie de la famille et nous reposerons avant la dernière remontée ....

    Départ jeudi matin 3 avril pour Safi où nous devons prendre une commande de 100 petits pots fabriqués spécialement  pour Mamie Dax !

    <o:p></o:p>

    Nous sommes donc sur le retour. Nous remontons sans roue de secours mais avec 2 batteries neuves. Plus beaucoup de photos car déjà tout vu et rien d’insolite !

    <o:p></o:p>

    En définitive, nous sommes restés 3 jours à Essaouira pour profiter encore du beau temps, de la chaleur et prendre un peu de repos : ça fait du bien de temps en temps de se poser !

    <o:p></o:p>

    Jeudi 03 04 08

    C’est donc le jour du départ pour <st1:personname productid="la France" w:st="on">la France</st1:personname> ……..

    Mais tout d’abord, ne pas oublier de passer à Safi prendre la commande des 100 petits pots pour Mamie Dax. Chose fût faite. Nous avons eu un peu de mal à récupérer le modèle à l’atelier de poterie : barrière des langues !!!!

    Puis direction El Jadida et Azemmour où nous nous arrêterons pour passer la nuit dans les eucalyptus en bordure de l’océan (plage de Bounami).

                        

    <o:p></o:p>

    Vendredi 04 04 08

    Nous prenons la route côtière pour rejoindre Casablanca puis Rabat où nous mangerons à midi dans la forêt de Mamora.

    Le soir nous aurons rejoint à <st1:metricconverter productid="50 km" w:st="on">50 km</st1:metricconverter> de Tétouan une autre forêt d’eucalyptus pour passer la nuit.

                       

    <o:p></o:p>

    Samedi 05 04 08

    Direction la frontière.

    Nous ferons le plein de gasoil au Marjane de Tétouan (7,26dh le litre,0,726€) car actuellement, à Ceuta, il est plus cher : 0,843€) !!! Il faut y penser.

    Nous  serons à la frontière à 9h55. Les formalités seront terminées à 10h05 : temps record !!!!

    Il faut changer d’heure : il est 12h05 !!!! Nous partons à la recherche d’un billet pour le bateau : nous trouverons une promotion à 64€ (2 personnes + la voiture). C’est la même promotion qu’à 36€ en janvier (basse saison), mais maintenant nous sommes en « haute saison » : les prix ont considérablement augmentés !!!!

    Le bateau est à 13h30, il a un peu de retard à cause d’une mer assez mouvementée !!!

    Arrivée à Algéciras à 14h55. Nous avons quitté l’Afrique avec un peu de regret !!!! Mais beaucoup de monde nous attend !!!!

    Le soir bivouac du côté d’Antéquéra sur les hauteurs et au milieu des chênes verts, bel environnement !

                 

    <o:p></o:p>

    Dimanche 06 04 08

    Direction le Nord.

    Repas de midi du côté d’Almuradiel (lieu de la panne de l’an passé) !!! C’est Dimanche, il y a du monde sur les aires aménagées !!!

    À <st1:metricconverter productid="133 km" w:st="on">133 km</st1:metricconverter> après Madrid, il est 18h45 : recherche dans les pins, d’un coin pour passer la nuit. Nous y serons bien et surtout à l’abri du vent.

    <o:p></o:p>

    Lundi 07 04 08

    Avant de se lever, nous avons frais : effectivement, il fait 3,4° dehors !!!! Nous n’étions pas habitué à ces températures !!!! mais il fait soleil et tout va bien. Maintenant direction <st1:personname productid="la France." w:st="on">la France.</st1:personname>

    Nous trouverons quand même la pluie à ¨Pampelune et jusqu’à Dax !!!

    À Arnéguy, nous ferons quelques courses après nous être fait arrêter par la douane volante française : beaucoup de questions, de curiosité et petite fouille : il y a trop de choses pour tout inspecter !!!! Puis nous passerons à Peyrehorade chez l’oncle et la tante de Jacques faire un petit coucou avant d’arriver chez sa maman (Mamie Dax) vers 19h30. Grandes retrouvailles ….. Beaucoup de choses à se raconter ……

    <o:p></o:p>

    Mardi 08 04 08

    Nous sommes encore dans les Landes : journée petit bricolage dans l’appartement de Mamie Dax.

    <o:p></o:p>

    Mercredi 09 04 08

    Dernière ligne droite de notre voyage, direction Bordeaux.

    A 12h30, nous sommes de retour au bercail où tout le monde nous attend pour un repas en famille !!!!

    Nous avons fait le plein d’énergie pendant 3 mois, nous sommes prêts à reprendre nos fonctions en tant qu’enfants, parents et grands-parents !

    <o:p></o:p>

    Merci à tous ceux qui nous ont suivis, nous ont envoyé des messages. Nous espérons vous avoir fait partager le plaisir de voyager de cette façon, vous avoir fait un peu rêver et vous avoir, peut-être, donné l’envie de découvrir l’Afrique de l’Ouest ….

    Le temps de reprendre nos esprits et nous ferons toutes les mises à jour nécessaires ……

    A très bientôt

    <o:p></o:p>


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique